TEST VIEW

Soundboard : Top 5 des meilleures musiques XboxSoundboard

Rédigé par

A l’occasion de cette semaine spéciale consacrée à Microsoft et surtout à la XBOX One, il nous paraît nécessaire de se tourner un peu vers le passé et de revivre nos meilleurs instants de joueurs sur la première console de salon du géant américain; la XBOX. Et quoi de mieux pour ce faire qu’un peu de musique ?
 

Vous aussi, partagez vos morceaux favoris dans les commentaires !

halobansoundboard
 

N°5) Oddworld : La Fureur de l’Etranger

straxb0ftEt on commence ce top avec, à l’époque, le retour d’une licence phare de chez… Sony ?! Eh oui, Oddworld avait dès lors déserté le camp du géant japonais pour se tourner vers la nouvelle machine de chez Microsoft. Et quel retour ! Mélangeant habilement FPS et TPS, Oddworld : La Fureur de l’Etranger nous plongeait tout droit dans la peau de l’Etranger (no, really ?), un chasseur de prime digne des meilleurs Westerns spaghettis qui était en quête d’argent pour s’offrir les soins d’un médecin bien particulier. Pour quoi faire, nous demanderez-vous ? A vous de le découvrir !
 

D’autant plus qu’entre temps, le jeu a eu le droit à un remake HD sur PS3, Xbox 360 et PC. Même si ce remake ne cassait pas des briques, il permettait aux néophytes de découvrir un excellent soft doté d’une ambiance unique post-apocalyptique avec tout ce que cela comprend de hors-la-loi et de terres impitoyables. La musique s’adaptait alors très bien à cet univers, avec des sonorités très SF et d’autres plus « cow-boy ». On pouvait reprocher à sa bande son de trop rester dans de la musique d’ambiance, mais cela avait au moins le mérite de ne pas s’imposer de trop pour couvrir l’action prépondérante à Oddworld.
 

Bref, une OST qui mérite tout de même sa place dans le classement au moins par nostalgie ! Et puis, ce serait passer à côté de très bons morceaux comme « Last Legs » qui nous propulse avec ses percussions tribales et ses cuivres directement au cœur des terres arides où vit l’Etranger. Pour un peu, on pourrait presque l’imaginer à nos côtés, se battant pour nous protéger, ou tout du moins nous ramener en vie pour empocher une prime plus importante, et nous ramener au Shérif !


 

N°4) Fable

pegoxb0ftQue l’on soit bien clair, je n’ai jamais été un grand fan d’OST de RPG occidentaux qui, même si elles sont généralement de qualité, lorgnent trop sur des sonorités médiévales-fantastiques auxquelles j’adhère très peu. De la même manière, je n’ai jamais accroché à un seul épisode de la saga de ce bon vieux Peter Molyneux; Fable (à part vite fait le premier, et encore).
 

Alors pourquoi décider de sélectionner un jeu et des musiques dont tout porte à croire qu’elles ne me transportent pas ? Tout simplement parce que j’ai eu un coup de cœur pour une musique en particulier. Il s’agit de « Temple of Light ».
 

Composée uniquement à la harpe, la mélodie se développe au fur et à mesure. L’absence d’une quelconque partie rythmique, que ce soit à l’aide de percussions ou de violons, offre une ambiance unique et très épurée comme pour symboliser la pureté de ce Temple de la Lumière. Pureté que l’on souille avec nos bottes pleines de boues. Non mais, vous n’avez pas honte, allez essuyez vos panards et continuez de lire ce Top, moi je dois tout nettoyer maintenant !


 

N°3) Conker : Live and Reloaded

conkxb0ftIroniquement, un des must-have de la XBOX est en réalité un remake d’un jeu précédemment sorti sur Nintendo 64. Je parle bien évidemment de Conker’s Bad Fur Day, ou, comme nommé sur la XBOX, Conker : Live and Reloaded. Alors si comme moi, vous considérez que Rare est mort en même temps que son rachat par Microsoft (en témoignent le désastre Perfect Dark Zero et le très controversé Banjo-Kazooie : Nuts and Bolt), ce serait faire preuve de mauvaise foi que de voir ce Conker comme une version HD inutile ou pire, un mauvais jeu.
 

Dans un premier temps, le jeu reste exactement le même au niveau du fun procuré (et autant dire qu’il en procure le salauw’ !). Ensuite, le jeu regorge toujours de références et se permet même quelques vannes sur sa version N64 (rien que le combat contre la Gargouille au début du jeu en est un exemple probant). Mais ce qui nous intéresse le plus ici, ce sont les musiques, et autant dire que la conversion est parfaitement maîtrisée ! Adieu cartouche de la N64 et bonjour DVD ! Conker : Live and Reloaded nous fait ainsi redécouvrir une OST déjà quasi parfaite toute en orchestre sublimant ainsi les compositions de Robin Beanland, toujours aux manettes. Même si en tant que fan d’Orange Mécanique, et par extension de Stanley Kubrick, l’hommage fait au travers de « Conker The King » (que ce soit visuellement ou musicalement) reste un de mes morceaux favoris, le scatophile que je suis devenu suite à trop d’heures passées sur The Binding of Isaac m’oblige à vous présenter « Sloprano », sans doute un des opéras les plus dissidents de tous les temps.
 

Qui aurait pensé qu’un jour un Ténor accepterait de prêter sa voix à… un tas de caca géant. Conker c’est aussi de l’humour bien gras et sans aucune limite. En revanche, le politiquement correct m’interdit de vous traduire les paroles ici mais je suis sûr que quelques recherches ou un copain bilingue (on a tous un copain bilingue, faites pas semblant) vous aidera à y voir plus clair. Ah, et juste pour le plaisir d’offrir, un petit medley façon métal sur Conker. Allez, filez vers la suite de ce Top 5, bande de petits canaillous !


 

N°2) Halo : Combat Evolved

haloxb0ftAlors que 343 Industries, qui a repris le flambeau de Bungie, s’apprête à sortir Halo 5, la saga de FPS SF fête déjà ses 12 ans ! Considéré souvent comme un des meilleurs FPS de tous les temps, Halo a su marquer toute une génération de joueurs non seulement grâce à son gameplay mais également grâce à son univers, la « badassitude OVER 9000 » du Master Chief et évidemment sa musique.
 

Autant dire que Martin O’Donnel a su renouveler ses compositions tout en conservant son propre style pour ne pas tomber dans le piège du « FPS super tro klass de musik de film » (Qui a dit Call Of Duty ?). Les différents épisodes possèdent chacun une excellente bande-son (Halo 3 : ODST étant malgré tout à mon goût une des meilleures même si ce n’est pas l’épisode le plus reconnu) mais le bon sens m’oblige à vous présenter aujourd’hui le « Main Theme » de Halo : Combat Evolved qui reviendra dans chaque épisode.
 

Débutant calmement sous des faux airs de chants grégoriens, on est rapidement dirigé à l’aide de percussions tribales vers quelque chose qui s’annonce épique. On ne se sera pas trompé, les violons rythmés auxquels s’ajoutent d’autres à la partition plus lente dans un crescendo dantesque pour finir par balancer une des mélodies les plus connues du jeu-vidéo (le Tou TOU tou TOU tou TOU tou-tou-tou-tou-tou-tou-tou, si vous voyez ce que je veux dire) donneraient même des frissons à un sub-saharien nu sous 60°C. Finalement, le morceau se finit comme il a commencé, comme pour nous annoncer qu’il n’y aura pas qu’un seul moment épique durant le jeu. Et tout fan d’Halo sait pertinemment que la saga en sera bien remplie !
 

Je vous invite également à (re)découvrir la reprise de Lindsey Stirling.


 

N°1) Jet Set Radio Future

jsrfxb0ftEt voilà le point culminant de notre Top 5 consacré aux jeux XBOX, la remise du premier prix ! (Bon ok, je déconne, y’a juste deux/trois paragraphes tous pourris et un buffet avec des gâteaux apéros premier prix…)
 

Si comme moi vous avez entendu parler de la licence Jet Set Radio pour ses musiques avant son gameplay, alors il vous paraîtra évident de le voir sur la première place du podium. Exclusivité XBOX suite à un accord entre SEGA et Microsoft (qui aura également permis à la machine d’accueillir des rééditions de la DreamCast comme Shenmue II et Crazy Taxi), Jet Set Radio Future impressionne encore aujourd’hui par sa bande-son cultissime fortement emprunte de Trip-Hop, d’électro, de funk et même de rock. Ce véritable melting-pot musical confère donc au jeu une ambiance unique qui, associée aux graphismes Cel-Shading (parmi les premiers à l’époque), lui permet de ne pas vieillir d’un pouce.
 

Alors si comme dit précédemment, l’évidence m’a permis de placer Jet Set Radio Future au top de ce top, le plus dur reste d’établir un top de l’OST en elle-même ! Le bassiste que je suis sera forcément impressionné par « Funky Dealer » et sa basse slappée tout du long ainsi qu’une guitare funky comme on aime ! En revanche, le fan d’électro (et pas de techno minable qu’on peut entendre à la radio) sera immédiatement séduit par « Shape Da Future » avec son rythme soutenu, ses nombreuses sonorités et ses quelques subtilités comme l’utilisation en fond d’un séquenceur pour donner un côté atmosphérique au tout. Et si finalement, savoir rester simple et efficace s’avérait le meilleur compromis ? « Statement of Intent » est un véritable concentré de rock pur et dur avec ses 3 accords en boucle, sa batterie ultra rythmique et un duo féminin/masculin qui envoie !
 

Vous l’aurez compris, vous DEVEZ écouter l’OST de Jet Set Radio Future, ou sinon, le Père Noël vous considérera comme un enfant méchant, et vous ne voulez pas faire de la peine au Père Noël n’est-ce pas ?