TEST VIEW

Soundboard : Cave StorySoundboard

Rédigé par

Pour le retour de cette chronique dédiée à ces musiques marquantes de notre passe-temps favori, j’ai sélectionné la crème de la crème du jeu indépendant, j’ai nommé Cave Story (ou Doukutsu Monogatari en VO).

 
Cave Story
Etant un grand fan de ce secteur vidéoludique, j’ai pourtant mis énormément de temps à découvrir ce soft développé par un unique Japonais, Daisuke Amaya, Pixel de son pseudonyme. Sa popularité n’a d’égale que son talent. En effet, il a mis près de 5 ans à coder le jeu, à en écrire le scénario et à en composer les musiques pour finalement le proposer en téléchargement gratuit le 20 Décembre 2004.
Encensé par la critique et créant rapidement une communauté de fans, le jeu est ressorti dans une version « Plus » sur Steam, Wiiware et DsiWare avec des graphismes remaniés puis sur 3DS avec un design 3D qui destitue Cave Story de son charme visuel pour notre plus grand malheur, même si le gameplay exigeant d’action/plate-forme à la Metroid/Castlevania voire Megaman ne change pas d’un chouilla. Néanmoins, cette adaptation a donné lieu à des réarrangements de qualité, avec un son un peu moins chiptune que dans la VO, déjà excellente.
Cave Story 3D

 

 

Alors, si nombreux sont les joueurs qui ont connu ce jeu via le bouche-à-oreille ou les Humble Bundle (la version Steam étant disponible dans le n°4), ce qui m’a réellement donné envie d’y jouer, c’est le « main theme » qui a été repris par Brentalfloss, figure connue de Youtube qui se demande ce que donnerait telle musique de jeu vidéo si celle-ci avait des paroles.

 

 

 

Enjouée, dotée d’une partie rythmique entrainante et d’une mélodie qui reste dans la tête, elle s’accapare le côté mignon des Mimiga, un peuple de lapins au centre de l’histoire, plutôt que leur destin tragique mais chut ! A vous de découvrir de quoi il en retourne, moi je suis juste là pour caresser vos tympans et peut-être pourquoi pas, vous donner envie de vous essayer à cette perle !