TEST VIEW

Soundboard : Top 5 des musiques Game Boy que vous avez manquéesSoundboard

Rédigé par

A l’occasion de notre semaine spéciale dédiée à la Game Boy, Culture Games a décidé de revenir sur les meilleures musiques de la console, mais de manière un peu particulière. Pas de Pokémon, de Zelda ni de Mario, on va établir aujourd’hui un Top 5 des musiques Game Boy dont vous êtes passés à côté.

N’hésitez pas à réagir et à vous-même partager votre classement personnel dans les commentaires !

Allez, on enfile son meilleur casque, on sort ses 4 piles AA et on est partis !

N°5 : For the Frog the Bell Tolls – The Prince’s Adventure

Kaerubox3For the Frog the Bell Tolls (ou Kaeru no Tame ni Kane wa Naru dans sa version originale), à ne pas confondre avec la musique Metöl, est un Action-RPG sorti uniquement au Japon en Septembre 1992, d’où sa présence dans ce top ! Nous contant l’histoire de deux princes rivaux mais copains, le jeu possède un scénario relativement classique pour l’époque : la princesse s’est faite enlevée, les ténèbres vont recouvrir le monde, et tout le monde est transformé en grenouille… Wait what ?

Les musiques quant à elles ont été composées par Kazumi Totaka, notamment célèbre pour la Totaka’s Song, sorte d’Easter Egg musical que le monsieur cache dans chacun de ses jeux.

Et si malgré tout la musique vous parle, c’est normal : en effet, Richard, le rival de notre héros, prête son visage et son thème dans The Legend of Zelda : Link’s Awakening ! Il est également promu au rang de sidekick dans l’épisode Oracle of Ages dans le rôle de Ralph !

N°4 : Pokémon Trading Card Game – Club Master Duel!

Pokémon_Trading_Card_Game_CoverartOk, ok, je vous ai menti, il y a du Pokémon dans ce top. Mais pas forcément celui que vous attendiez ! Pokémon Trading Card Game est, comme son nom l’indique, le jeu vidéo adapté du célèbre jeu de cartes qui animait les cours de récréation (même si personne n’était foutu de savoir les règles).

On progresse dans le jeu de la même manière que dans un épisode classique de Pokémon : choix d’un deck de départ centré autour de Salamèche, Carapuce ou Bulbizarre et on s’en va péter la face des 8 champions d’arènes pour récolter des badges et devenir Maître Pokécarte. Euh oui, y’a comme une impression de déjà-vu en effet.

Musicalement en revanche, le tout reste très différent d’un Pokémon classique. Le rythme étant logiquement plus lent pour un jeu de cartes, les musiques se veulent plus rythmées et moins dans la surenchère de notes aigües et de solos de chiptune.

Il n’en reste que la musique dédiée aux champions d’arènes remplit son office de musique de fond qui ne déconcentre pas et se permet en plus d’être carrément classe. Ce n’est pas pour rien que l’Internet nous propose des covers de grande qualité de ce thème !

N°3 : Yu-Gi-Oh! Duel des Ténèbres – Shadi’s Theme

yugigb0fEncore un jeu de cartes ! Bah ouais, quand j’étais petit, j’adorai collectionner des tas de bouts de cartons et crier : « C’est l’heure du D-D-D-DUEL ! ». Il faut dire que Yu-Gi-Oh! avait tout pour réussir à l’époque : Pokémon, personne connaissait les règles (j’insiste, nous on jetait les cartes en mode frisbee) et Magic, c’était pour les grands.

Même constat pour les jeux vidéo : c’était rigolo mais aujourd’hui, c’est plus tout à fait ça. Et pourtant, c’est avec une nostalgie non-dissimulée que j’ai redécouvert le thème de Shadi, un des derniers duellistes du jeu. Car dans Yu-Gi-Oh! sur Game Boy, chacun des boss possédait un thème propre, renforçant l’aspect épique du duel.

On est transporté directement au temps des pharaons avec ce thème très oriental, même pour du 8 bits. Cette musique a même eu le droit à sa reprise dans Yu-Gi-Oh! Forbidden Memories sur PlayStation. Comme quoi, je n’étais pas le seul à l’apprécier.

N°2 : Final Fantasy Legend II – Boss Battle

nintendo-gameboy-saga-2-japFinal Fantasy Legend… ce nom ne vous dit rien ? SaGa, ça vous parle un peu plus ? Toujours pas ? Pourtant il s’agit du même jeu. Très peu connu en Europe, notamment dû au fait qu’aucun des épisodes n’a passé nos frontières (malgré la sortie des épisodes Game Boy en Amérique), la saga SaGa (haha) est renommée au pays du soleil levant.

Avec Nobuo Uematsu aux manettes, autant dire que musicalement, Final Fantasy Legend mérite la seconde place de ce top.

Malgré les limitations techniques de la console, le compositeur nous sert des mélodies marquantes et entraînantes, laissant à notre imagination la joie de remplacer chaque son par un instrument différent, et le tout, sans utiliser la moindre percussion, à l’instar de l’OST des premiers Pokémon. Pas mal, Monsieur Uematsu.

N°1 : X – Tunnel Scene

220px-X_Game_Boy_game_coverNon, X n’est pas un film porno et Tunnel Scene ne désigne pas l’exploration du rectum d’une demoiselle pas très chaste. X, c’est le nom d’un jeu uniquement sorti au Japon en 1992 et qui n’est autre qu’un shooter spatial en 3D (le premier sur une console portable) vu à la première personne. Sur Game Boy. Belle perf’.

Et une nouvelle fois, c’est à Kazumi Totaka que nous devons les compositions de X. On peut saluer l’effort de Nintendo de nous proposer de véritables musiques dans un style de jeu qui a pour habitude de nous proposer à l’époque uniquement des « bip bip » d’ordinateurs de bord et des « Vrrrr » provenant des propulseurs du vaisseau.

Cette musique est d’ailleurs plus connue qu’elle n’en a l’air pour un jeu uniquement japonais. En effet, le thème a eu le droit à sa reprise dans Super Smash Bros. Brawl, comme beaucoup d’autres. Bon du coup, c’est un peu de la triche, mais vous ne connaissiez pas l’original n’est-ce pas ?