TEST VIEW

40 ans de news rétro en France – Interview de Frédéric SanchezInterview

Rédigé par
40 ans de news rétro en France
40 ans de news rétro en France

Depuis deux ou trois ans, nous voyons fleurir de plus en plus d’ouvrages consacrés à l’Histoire du Jeu Vidéo. Aujourd’hui, un nouveau livre est disponible à la vente. Ecrit par Frédéric Sanchez, L’Histoire des jeux vidéo en France – 40 ans de news rétro – Volume 1, sort aux éditions RétroLand.

Au fil des pages, Frédéric nous propose de revenir sur 40 ans d’informations sur les jeux vidéo diffusées sur tous les supports de l’époque : du magazines au web, en passant par la télévision. Nous avons donc le plaisir de (re)découvrir l’actualité de jadis avec un regard bien plus mature, pour constater l’évolution du Jeu Vidéo mais aussi des médias qui l’entourent. On (re)trouvera même des acteurs de l’époque, dans des interviews exclusives ou dans le récit de leurs faits d’armes.

C’est donc avec joie et nostalgie que nous avons interrogé Frédéric Sanchez.
 

40 ans de news Retro en FranceBonjour Frédéric ! Tout d’abord, est-ce que tu peux te présenter ?

Bonjour Culture Games ! J’ai 35 ans, marié, 3 enfants et j’ai la chance d’écrire sur mes différentes passions (cinéma, culture japonaise, jeux vidéo…) depuis près de 10 ans. J’ai co-lancé le magazine Planète Japon, lancé le magazine Eiga no Mura (sur le cinéma asiatique) et j’étais sous contrat avec les éditions Chiron. Cela a toutefois toujours été durant mon temps libre car j’ai gardé un travail « alimentaire » tout au long de ces années.

Je voulais un livre qui s’adresse à tous les amoureux du jeu vidéo.

Tu retraces 40 ans de news jeux vidéo en France ! Comment t’es venue l’idée d’écrire ce livre ?

C’était pour moi le genre de livre qui manquait. Il y a soit des ouvrages très pointus, principalement centrés sur l’histoire de certains titres en particulier, soit des ouvrages beaucoup trop généralistes sur les jeux vidéo. Je voulais un livre qui s’adresse à tous les amoureux du jeu vidéo, qu’ils soient collectionneurs ou simples joueurs. J’ai donc écrit d’abord un livre que j’aurais aimé lire. Ce fut un plaisir assez égoïste durant toute l’écriture, mais je suis content de pouvoir aujourd’hui le partager et découvrir que d’autres joueurs apprécient le livre !
 

Le titre du livre indique qu’il s’agit du Tome 1. En quoi consistera le Tome 2 ? As-tu déjà une idée de sa date de sortie ?

Oui il y aura un tome 2, avec une mise en page identique basée sur des news et centré sur l’univers PC et micros. Il sortira pour Noël 2015 et donnera, avec ce volume 1, une vision la plus fidèle possible de l’histoire des jeux vidéo en France !
 

Comment as-tu fait pour retrouver toutes les actualités et les classer par année ?

40 ans de news rétro en FranceJ’ai pioché dans ma grosse collection de magazines et de livres de l’époque. Ce que je n’avais pas, je l’ai trouvé sur le site abandonware-magazines, site auquel je participe d’ailleurs régulièrement en fournissant les scannes des numéros manquant. Sur l’Internet également on trouve pas mal d’infos, comme sur le site des Echos dont les archives sont bien fournies.
 

Le livre présente les informations jeux vidéo de l’époque mais avec le regard d’aujourd’hui. Pourquoi as-tu choisi de prendre ce recul plutôt que d’écrire les actualités comme si tu les écrivais pour les magazines de l’époque ?

Il était simplement impossible de se replacer dans l’époque sans prendre en compte, même inconsciemment, la suite de chaque événement. C’est pour cela que j’ai préféré le faire avec du recul afin d’enrichir les  actualités d’anecdotes, tout en fournissant une petite critique la plus objective possible.

Le fait de ne pas avoir sorti Super Mario RPG, le Game Boy Light ou le Virtual Boy en France m’avait réellement beaucoup déçu à l’époque.

Le livre donne l’occasion de (re)découvrir des projets de jeux ou de consoles qui avaient été annoncés mais qui n’ont pas aboutis (comme le Konix Multi-System). Est-ce qu’il y a un de ces projets avortés qui t’aurait vraiment plu ?

Super Mario RPGDisons que ce qui m’a le plus marqué, ce sont plutôt les projets qui n’ont pas connu de sortie en France mais aux Etats-Unis ou au Japon. Malgré l’amour que je porte à la firme Nintendo, le fait de ne pas avoir sorti Super Mario RPG, le Game Boy Light ou le Virtual Boy en France m’avait réellement beaucoup déçu à l’époque.
 
 
 

Pour réaliser ton ouvrage, tu as interviewé des historiens du Jeu Vidéo et des acteurs de l’Histoire de ce média. Est-ce que cela a changé ta perception du Jeu Vidéo ? Son Histoire, mais aussi certains événements, jeux, sociétés, journalistes, etc.

J’ai toujours été un très gros acheteur de magazines, et j’avoue que le fait d’avoir interviewé Georges Grouard m’a fait énormément plaisir. J’ai pu revenir avec lui sur les années FJM et leurs nombreux magazines, avoir une foule d’anecdotes croustillantes et du coup lever une partie de l’ombre que ces magazines avaient pour beaucoup de lecteurs.
 

Le livre est illustré par plus de 1 400 images. C’est plutôt énorme ! Comment as-tu retrouvé toutes ces images ? Cela n’a pas posé de problèmes de droits ?

Au niveau des screens de jeux, non puisque la majorité c’est moi qui les ai faits. Pour les autres visuels, étant donné qu’ils sont pour la majorité des visuels issus des kits destinés à la presse, donc à promouvoir les jeux et personnages, cela ne pose généralement pas de problème.

1993 est une année charnière.

Sur les quarante années que tu as parcouru, laquelle est ta préférée et pourquoi ?

40 ans de news Retro en FranceComme beaucoup de rétrogamer je pense, 1993 est une année charnière : beaucoup de consoles, beaucoup de constructeurs, beaucoup de jeux, beaucoup de magazines… Ce fut une année de folie en terme d’actualité et, tous les mois, c’était des news sensationnelles que l’on retrouvait dans les revues de l’époque.
 

Quel est le jeu, la console, le magazine, bref l’objet de ta collection vidéoludique dont tu es le plus fier et qui te rappelle le plus d’émotions ?

Tilt/Consoles+ Novembre 1992

Tilt/Consoles+ Novembre 1992

Il y a un magazine que j’aime particulièrement car c’est le plus vieux que j’ai conservé jusqu’à maintenant, il s’agit d’un hors série Tilt/Consoles+ de novembre 1992. j’ai toujours eu pour lui une affection particulière, alors même que finalement il ne parle que peu de consoles ! J’aime aussi beaucoup les trois premiers numéros de Retro Game parus en 2005. Je me rappelle très bien lorsque je l’ai découvert en kiosque : c’était juste hallucinant, LE magazine qui parlait de jeux vidéo rétro comme j’avais envie ! Dommage qu’il n’ait pas continué…
 

La question pourrie de la fin : Est-ce que Frédéric Sanchez joue aux jeux vidéo debout ? (désolé…)

Non, jamais debout, mais souvent couché dans mon lit quand les enfants dorment !