TEST VIEW
  • Développeur : Sony Computer Entertainment
  • Editeur : Sony Computer Entertainment
  • Site Web : PAL
  • Version testée : PlayStation 4
  • Classification :
    Sigle âge 3 ans et plus
    Francaise : 04/04/2017
    Americaine : nc/nc/nc
    Japonaise : nc/nc/nc
  • Existe aussi sur PlayStation, PSP
  • PEGI :

PaRappa The Rapper Remastered

Rédigée par

Un beau souvenir gâché ?

PaRappa The Rapper est un jeu de rythme développé par NanaOn-Sha et édité par Sony Computer Entertainment sorti sur PlayStation en 1996. Il a marqué les esprits par un style graphique original et surtout des musiques de Rap funs et efficaces. Le principe du jeu est simple, il faut appuyer en rythme sur les touches demandées pour terminer le niveau et veiller à ce que son score ne descende pas sous la barre du “awful”, en gros “épouvantable”. Le jeu a connu un Spin off, Um Jammer Lammy en 1999, et une suite, PaRappa The Rapper 2 en 2001. Il a également été porté sur PSP en 2006.

 

parappa-contenu02

Un petit lifting…

Remake Paradise

Le remake HD de PaRappa The Rapper est un portage de la version PSP.  Il comprend donc quelques bonus, mais très peu, et des cinématiques compressées.  Il y a 6 niveaux au total, ce qui est plutôt court. Ceux-ci ont été restaurés en HD et c’est très agréable à l’oeil. C’est un vrai plaisir. Entre chaque mission on a droit à des séquences  animées.  Malheureusement celles-ci n’ont pas été retravaillées et, provenant de la psp, elles sont fortement pixelisées. De plus l’animation a terriblement vieillie.  La mise en scène est particulière et on ne comprend pas toujours le lien entre ce qui est raconté et les missions. Comme en plus le rendu est peu flatteur, ça n’aide pas à apprécier.  

 

Laisse pas trainer ton rythme

Une poule difficile à satisfaire !

Une poule difficile à satisfaire !

Le gameplay a également mal vieilli. Le rythme est mal calibré et le jeu très exigeant. Un niveau de difficulté “facile” est disponible pour les trois premiers niveaux, cependant ceux-ci sont plutôt simples.  C’est dans le quatrième que tout commence à se gâter.  Ce mauvais calibrage est assez frustrant car il faut anticiper les touches à appuyer, ce qui nécessite de refaire les missions de nombreuses fois et de les connaître par coeur. Le jeu aurait mérité d’être mis au goût du jour à ce niveau-là.  Entre les cinématiques hyper floues, le gameplay vieillissant et seulement les 6 niveaux d’origine disponibles,  le prix de 14,99 € parait un peu excessif. Pour ce tarif, il aurait été légitime de s’attendre à quelques niveaux supplémentaires ou à une compilation comprenant PaRappa 2 et Um Jammer Lammy.

 

Bâclé comme jamais

Oh ! Je me sens compressée !

Oh ! Je me sens compressée !

Le jeu a donc mal vieilli. Les souvenirs ont tendances à embellir un peu la réalité et si PaRappa The Rapper était un jeu novateur et attachant à son époque, en plus de vingt ans les jeux de rythme ont beaucoup évolué. Ils sont plus longs, comprenant des dizaines voire des centaines de titres, plus complets avec différents modes de jeux et surtout plus jouables avec des gameplay de plus en plus précis et intuitifs. Parappa aurait-il donc mérité de ne rester qu’un souvenir ? À voir. Bien qu’un peu cher il est toujours appréciable pour les fans de l’époque de le redécouvrir et de succomber à l’immense pouvoir de la nostalgie. Mais force est de reconnaître que le travail a un peu été bâclé. Dommage, ça aurait pu être l’occasion pour ceux n’ayant pas connu l’ère Playstation de découvrir le titre. Mais celui-ci ne semble plus adapté à notre époque.

L'avis général

  • Niveaux graphiquement très jolis
  • Le pouvoir de la nostalgie
  • cinématiques pixélisées
  • jouabilité perfectible
  • durée de jeu courte
PaRappa The Rapper est un de ces jeux cultes de l’ère PlayStation qui a marqué les esprits de nombreux gamers aujourd’hui trentenaires. Avec le temps et la nostalgie, les jeux de cette trempe ont tendance à s’embellir un peu dans nos esprits. Mais si un titre comme celui-ci a été un succès à son époque, tient-il encore la route face aux jeux de rythme actuels hyper complets et avec des gameplay plus développés ? Et surtout, les développeurs ont-ils su retravailler suffisamment le titre pour qu’il corresponde aux standards actuels et qu’il plaise à la nouvelle génération ? C’est là que le bas blesse. Si graphiquement le travail est à moitié réussi, c’est sans bonus ni retouche que le jeu se présente à nous.