MabariIl est assez intelligent pour parler et assez sage pour s'en abstenir. Proverbe

La description détaillée ci-dessous peut comporter du spoil.

Le MABARIplus grand qu’un nain, plus féroce qu’un homme


 

Les chiens de guerre des Féreldiens s’avancent vers l’armée des Engeances, Bataille d’Ostagar dans Dragon Age Origins.

Le Mabari choisit son maître pour le suivre jusqu’à la mort. Intelligent, fort et résistant, ce chien de guerre est une aide précieuse chez les Féreldiens. Ils sont tellement présents que plusieurs légendes racontent leur origine, parfois complémentaires, parfois contradictoires. Personnage incontournable de la série de jeux Dragon Age, il nous paraissait important de proposer une fiche à leur sujet, ne serait-ce que pour dire qu’un chien a toute sa place dans le panthéon des personnages de jeux-vidéo.

Le Mabari est présent depuis le premier jeu, Dragon Age Origins, développé par Bioware et édité par Electronic Arts, sorti en 2009. On le retrouve ensuite dans Dragon Age II sorti en 2011 puis dans Dragon Age : Inquisition, des mêmes sociétés, sorti en 2014.

 

Entre un chien et un loup : un chien-loup ; ou chloup ? un loien ? un iench-poul !

Que cela tienne plus du chien que du loup, quand c’est de mauvais poils, eh bien c’est de mauvais poils.

Une première version d’histoire sur l’origine des Mabaris, ces chiens de guerre de grande stature, prétend qu’ils ont été créés par les mages de l’empire Tevinter. Ils ont ensuite été envoyés dans les combats au Sud contre les tribus de barbares et sauvages de Ferelden. Les Mabaris ont ensuite changé de camp pour rejoindre les Alamarris, les ancêtres des Féreldiens. Depuis lors, ces chiens sont symbole, outre de fidélité, de haut rang. Le comportement des Mabaris rejoint cette légende dans les grands traits : il est connu que chaque mabari choisit son maître lors d’un processus appelé « impression », et il restera à ses côtés jusqu’à sa mort. Animal social, le mabari comprend les principales choses qui lui sont adressées et il sait y répondre par des sons (gémissement, aboiement, grognement) et/ou des gestes.

Héraldique de la famille royale Theirin, avec ces deux Mabaris.

Le Codex (nom générique des notes de Lore que trouve le joueur à travers les jeux), quant à lui, rapporte la légende selon laquelle les Mabaris descendent des loups que le héros des Alamarris Dane avait utilisés lors de ses batailles. Il y aurait ainsi un lien quasiment familial entre les Féreldiens et les Mabaris qui est mis en avant par le Conte de Dane et les Loups-Garous, rapportant la guerre qu’a menée le héros contre les lycanthropes. Dane, puis sont fils Hafter, avaient réputation de vivre comme des loups-garous. En conséquence, si les Féreldiens reconnaissent en ces deux héros leurs illustres ancêtres, ils assument alors d’avoir du sang de loup-garou. Les Mabaris descendent du chenil de Dane, donc de loups et peut-être de loups-garous ; les Mabaris auraient ainsi également du sang de loups-garous dans leurs veines. Féreldiens et Mabaris ont, en conclusion, ce même lien de sang. Chez les Mabaris, cela peut encore se voir car ils savent repérer l’odeur des loups-garous, même lorsque ceux-ci sont sous leur forme humaine.

Au-delà des légendes, les Mabaris sont une force militaire incontournable pour les Féreldiens. Ils sont des chiens de guerre forts et habiles pour lutter contre tous les ennemis. Ils protègent également les fermes et les camps des bêtes sauvages. Les maîtres-chiens utilisent des peintures de guerre sur leurs Mabaris pour les reconnaître sur le champ de bataille. Egalement, les soldats habitués à se battre à leurs côtés prennent l’habitude de se parfumer d’une odeur particulière pour être reconnus des Mabaris. Ces peintures de guerre deviennent tellement culturelles qu’elles portent un nom, les « Kaddis ».

Concept-art des peintures de Mabari.

Autre concept-art.

 

 

 

 

 

 

 

 

A quoi ça sert ? Ça pue et ça grogne, c’est un Nain, quoi

Le plus fidèle ami, non de l’homme mais du joueur.

Le Mabari est un compagnon du groupe du Garde des Ombres, dans le premier jeu Dragon Age Origins. Selon le choix de background du personnage-joueur, s’il est un humain noble, il trouve le Mabari dans les cuisines du château de la séquence d’ouverture lors de la quête « Matin malin » et sa chasse aux rats, soit, dans les autres cas, lorsque le personnage-joueur arrive à Ostagar : dans une quête secondaire, il lui est proposé d’aider à soigner un Mabari. Celui-ci reviendra auprès du Garde des Ombres après les événements de l’intrigue à Ostagar, sur la route de Lothering.

Le Mabari et sa compétence de chercher des objets.

Dans Dragon Age Origins, le Mabari s’avère moins intéressant que les autres compagnons parce que ses capacités et compétences lors des combats sont limitées, même s’il tape fort et encaisse bien. Cependant, le Mabari peut être utilisé à autre chose : il peut chercher des objets, et quand cette action est faite à des endroits précis, l’objet trouvé est unique (un set d’armure dans les Tréfonds par exemple) ; il peut utiliser sa « domination » également à des endroits précis, avant un combat (c’est-à-dire qu’il va marquer son territoire) et gagner des bonus de caractéristiques tant qu’il reste dans la zone.

Dans les autres jeux, le personnage-joueur rencontre des Mabaris soit en adversaires comme dans Inquisition sur la Côte des Tempêtes, soit en ami comme avec Cullen Rutherford qui en adopte un (ou se fait adopter par lui). Avec le DLC The Black Emporium, de Dragon Age II, un Mabari rejoint le groupe. On peut en croiser encore en beaucoup d’autres occasions.

 

A quoi ça ressemble ?

Ladite armure des chiens de guerre d’Hessarian.

C’est un chien : une truffe, deux oreilles, deux yeux, un corps et quatre pattes. C’est féroce et ça bondit sur les ennemis, ça griffe et ça mord. Les Féreldiens, tout pareil. En ce sens, les mots de l’Impératrice d’Orlaïs (frontalier de Ferelden) Celene Valmont I, suffisent à l’image : « Insulter un Mabari, c’est déclarer la guerre aux féreldiens. »

Les Mabaris des Blades of Hessarian, un culte extrémiste adversaire de l’Inquisiteur (le personnage-joueur de Inquisition), sont dotés d’une armure. Un autre moyen de reconnaître les chiens sur les champs de batailles que les « Kaddis » culturels des Féreldiens.

 

 

Est-ce qu’on peut avoir une romance avec le Mabari ?

Non. De manière tout à fait cohérente, dans Dragon Age Origins, l’affinité entre le personnage-joueur et le Mabari est à +100 dès le départ et ne peut en aucun cas baisser. Les cadeaux qu’on lui offre, en quelque sorte, ne servent à rien.

Dans Dragon Age Origins notamment, dans les interactions entre les membres du groupe, le Mabari et Sten, le Qunari, semblent partager une bonne amitié, par exemple lorsqu’ils font un concours de grognements. Sten conclut en disant « Tu es un vrai guerrier, digne de respect ». Dans Witch Hunt, un des contenus supplémentaires de Origins, lorsque le groupe retrouve Morrigan qu’il recherchait, le Mabari court joyeusement vers elle. Hormis cela, il a des dialogues et interactions avec les autres membres du groupe, assez classiques en somme, qui se concluent le plus souvent dans une bonne ambiance.

Barkspawn, le plus célèbre des Mabaris. Dans un univers parallèle.

Le Mabari, sa vie, son œuvre, sa destinée

Image mignonne de Mabari pour contre-balancer celle ci-contre ; c’est une peluche.

Selon le wiki de Dragon Age, dans les Sims 3, et son édition spéciale « Pets », un Mabari est acquérable avec différents styles de peintures de guerre disponibles.

Présentation du Mabari dans Heroes of Dragon Age.

Un cadeau a été offert à tous les joueurs de Heroes of Dragon Age en décembre de l’année 2016 : un Mabari appelé « Reindeer Mabari ».

Le DLC Darkspawn Chronicles, de Dragon Age Origins met en scène Alistair et le Mabari. Dans ce DLC, on prend place dans le camp adverse, en incarnant un général des Engeances dans un espace-temps parallèle où le Garde des Ombres (le personnage-joueur du jeu de base) n’a pas survécu à la cérémonie de l’Union.  Dans le jeu de base, a aucun moment un nom est donné au Mabari. Dans ce DLC au contraire, on apprend qu’Alistair a nommé son Mabari « Barkspawn » après la bataille d’Ostagar, en référence à « Darkspawn », l’apparition des engeances.