Dark Souls et la verticalitéSans tabou

Rédigé par

SANS TABOU

DARK SOULS ET LA VERTICALITÉ


Dark Souls, premier du nom, réussit un exploit qui n’a depuis jamais été réitéré, ni dans ses suites, ni dans aucune autre production From Software : sa carte est un chef-d’œuvre dans sa façon d’agencer les zones. Ces dernières ne se trouvent pas seulement les unes à côté des autres mais sont également empilées les unes sur les autres.

Cette verticalité permet des moments de grand spectacle : les accomplissements du joueur sont mis en lumière par son environnement et sa solitude devient plus écrasante encore.

Elle permet également de multiplier les connexions entre les zones, offrant au joueur, au fur et à mesure qu’il découvre de nouvelles routes, différents itinéraires possibles.

Le royaume de Lordran y gagne un aspect authentique et l’immersion du joueur s’en voit renforcée, celui-ci ayant l’impression de le connaître de mieux en mieux.

 

 

RETROUVEZ L’ACTUALITÉ DE AUGUSTIN HELIOT 

 

 

ARTICLE CONNEXE CULTURE GAMES

Dark Souls : L’âme et la lame