Valve CorporationCréateur de Steam et développeur de plusieurs grandes séries

Fiche - Valve Une

Valve est une entreprise aux multiples facettes. Elle a en effet porté plusieurs séries à grand succès, s’appuyant sur un moteur de jeu et une plateforme de distribution tous deux réalisés par la société et très appréciés de la communauté. Forte de sa diversité et portée par la forte personnalité de Gabe Newell, Valve s’est récemment lancée sur le marché du matériel de jeu, prétendant par la même occasion à populariser le gaming sur les systèmes basés sous Unix.

La naissance d’un studio pas comme les autres

Les bureaux de Valve Corporation.

Les bureaux de Valve Corporation.

Inspirés par le départ de leur collègue Michael Abrash, parti rejoindre id Software afin de travailler sur Quake, Gabe Newell et Mike Harrington, deux employés de Microsoft travaillant sur Windows NT, décident de créer leur propre studio de développement de jeux vidéo. Les deux développeurs, d’ores et déjà millionnaires, quittent alors leur employeur et fondent Valve Corporation à Kirkland, le 24 août 1996.

Grâce à M. Abrash, ils purent facilement accéder au moteur utilisé pour Quake, l’id Tech 2.  A partir de QuakeWorld, une amélioration du moteur réalisée par id Software, ils réalisèrent une nouvelle et conséquente optimisation qui résulta en un nouveau moteur, nommé GoldSource (ou GldSrc). C’est sur celui-ci que s’appuiera le premier jeu de la société, Half-Life, initialement prévu pour 1997. Il sortira finalement le 19 novembre 1998 et reçu immédiatement d’excellentes critiques, tant par la presse que par les joueurs, et se hissa au rang de monument du jeu vidéo en étant un des jeux les plus populaires dans les années 1999-2000.

Half-Life, premier jeu de la société.

Half-Life, premier jeu de la société.

Quelques mois plus tôt, en mai 1998, Valve rachetait TF Software PTY Ltd, le studio australien des créateurs du mod Team Fortress, alors destiné à Quake. Ce rachat, s’il peut paraître anodin, signe en réalité une des marques de fabrique de la société : l’intérêt porté à la communauté et aux productions de celle-ci. Ce rachat résulta finalement en la création de Team Fortress Classic, un mod multi-joueur pour Half-Life. Un deuxième mod pour Half-Life sera réalisé par Valve, intitulé Ricochet et également disponible en standalone, mélangeant match à mort et plateforme. Valve développa par la suite deux autres jeux également basés sur GldSrc, Day of Defeat et Counter-Strike. Ces derniers sont basés sur Half-Life, mais les modifications apportées sont telles que la parenté entre ces trois titres est imperceptible. Counter-Strike, sorti en 2000, est à son tour devenu un véritable phénomène culturel et la série siège toujours en bonne place parmi les jeux pratiqués en e-sport.

Valve, plus qu’un studio de développement

Portal 2, sorti en 2011 et utilisant le moteur Source.

Portal 2, sorti en 2011 et utilisant le moteur Source.

Afin de suivre les différentes avancées technologiques que connut le jeu vidéo au début des années 2000, Valve lança le développement d‘un nouveau moteur de jeu. Sorti en 2004 et sobrement nommé Source, il fut premièrement utilisé pour le développement de Counter Strike : Source, puis de Half-Life 2. Très apprécié en raison de sa flexibilité et de ses bonnes performances sur les configurations modestes, il est idéal pour les jeux multi-joueurs. L’excellent suivi de Valve a permis au moteur d’évoluer efficacement au fil des ans, s’adaptant aux nouvelles technologies comme le 64 bits. La facilité d’accès au moteur de Valve, via un kit de développement proposé par le studio, permet à de nombreux développeurs de créer des mods pour les séries Half-Life et Counter-Strike ainsi que des jeux complets. L’évolution naturelle du moteur Source, sobrement intitulée Source 2, a été annoncée par Valve en 2015.

Fiche - Valve 6

Le logo de la plateforme Steam.

En parallèle au développement de Half-Life 2, le premier jeu basé sur le moteur Source, la création d’une plateforme de distribution de jeux vidéo en ligne a été lancée. Le 12 septembre 2003, la première version de Steam était officiellement née. Disposant d’un catalogue de jeux conséquent, et étant obligatoire pour jouer aux jeux développés par Valve, la plateforme a rapidement été adoptée par les joueurs. Proposant des contenus de plus en plus riches, jusqu’à proposer un catalogue de plusieurs milliers de titres et de s’étendre aux logiciels, Steam est devenu le centre névralgique de beaucoup de joueurs PC. Célèbre pour ses promotions très intéressantes et récurrentes, le bébé de Valve est devenu un véritable réseau social du jeux vidéo, sur lequel les joueurs peuvent suivre l’actualité vidéoludique en fonction de leurs affinités et des jeux qu’ils possèdent, dialoguer et rejoindre un ami dans une partie sans aucune difficulté. Un système de badge et de niveaux a même été mis en place récemment, poussant les joueurs à échanger entre eux et/ou à dépenser leur argent dans des cartes, qui, une fois rassemblées, offre des goodies tels des fonds d’écrans et des émoticônes, mais aussi des bons de réduction. Steam est bien évidemment un atout majeur pour Valve, qui s’offre le luxe de contrôler une énorme partie du marché vidéoludique sur PC, malgré les tentatives de certains éditeurs de sortir de ce monopole en proposant leurs propres solutions de distribution.

Une Steam Machine et un Steam Controller.

Une Steam Machine et un Steam Controller.

S’éloignant toujours plus de sa fonction initiale de studio de développement, Valve a dévoilé en 2013 un programme visant à faire rejoindre le salon aux joueurs PC. Cette volonté de contrer les consoles de jeux passe pour Steam par deux facteurs principaux. Le premier est la mise en vente de PC, montés par des entreprises tierces comme Alienware ou encore Materiel.net, et destinés au jeu. Celles-ci fonctionnement sous Steam OS, un fork de Debian, et sont sobrement nommées Steam Machines. Couplant la facilité d’accès d’une console et le choix des performances et le catalogue conséquent de l’univers PC, ces plateformes restent néanmoins dépendantes d’une autre machine afin de streamer les jeux n’existant pas nativement sous Unix. Le second point est de rendre accessible et maniable des jeux pensés pour le duo clavier/souris sur une manette. Afin de résoudre ce problème, Valve développe un contrôleur présentant deux surfaces tactiles en lieu et place de sticks, censés offrir une bien meilleure précision et un compromis idéal entre les traditionnels contrôleurs PC et les manettes de jeux. Afin de renforcer l’immersion virtuelle, Valve a annoncé un partenariat avec HTC pour la création et la production de casques de réalité augmentée.

 

Casque de réalité augmentée né du partenariat Valve/HTC.

Casque de réalité augmentée né du partenariat Valve/HTC.

Valve Corporation est une entreprise influente, notamment dans le secteur PC où elle à fait de la vente de jeux dématérialisées une chose commune, prenant de cours les circuits habituelles. S’assurant ainsi un quasi-contrôle du marché, Valve se permet de tenter d’innover via sa plateforme Steam, mais aussi ses Steam Machines et son contrôleur. Si Valve a su s’étendre au delà du simple développement de jeux vidéo, l’entreprise n’en reste pas moi maîtresse en la matière, avec à son compteur plusieurs séries de renoms, et étend l’innovation jusque dans ses jeux, avec la série Portal, dont le premier opus était proposé dans l’Orange Box, une compilation sortie en 2007 contenant des jeux inédits. Peut-être plus important encore que son expertise, Valve possède un dernier atout, la sympathie des joueurs et d’une bonne partie de la communauté PC.

Korbraan

, rédacteur

Metal, bière et jeux vidéo ! Je chope tous les jeux qui passent et je les castagne ! Ou l'inverse des fois... Je ne sais plus vraiment. Une chose est sûre, j'aime ça !