Square EnixDéveloppeur et éditeur de Final Fantasy et Tomb Raider

La fusion de Square et Enix

Square Enix est une société japonaise d’édition et de développement de jeux vidéo. La firme a été fondée le 1er Avril 2003, suite à la fusion de deux entreprises en difficulté économique : Enix et Square.

Yoichi Wada, président de Square Enix

Yoichi Wada, président de Square Enix

Officiellement, c’est Enix qui a « racheté » Square et non l’inverse, contrairement à ce que beaucoup pensent. La fusion entre les deux entreprises avait toutefois été retardée (elle devait au début avoir lieu en 2002), notamment parce qu’Enix a hésité à s’allier à Square qui perdait alors beaucoup d’argent à cause de l’échec commercial de son film Final Fantasy : Les Créatures de l’Esprit. Au final, la fusion s’opère et c’est Yoichi Wada, l’ancien président de Square, qui présidera Square Enix.

Une firme de classe mondiale

Final Fantasy, une des plus grandes sagas du jeu vidéo

Final Fantasy, une des plus grandes sagas du jeu vidéo

L’entreprise est aujourd’hui l’une des plus grosses firmes de toute l’industrie du jeu vidéo. Elle est connue dans le monde entier grâce à ses licences phares telles que Final Fantasy (leur franchise la plus lucrative), Dragon Quest (un véritable phénomène nippon) ou encore Kingdom Hearts.

Elle se charge également de distribuer des jeux aux Etats-Unis et en Europe, étant convaincue qu’il faut s’étendre à d’autres territoires que le Japon. D’abord très attachée à la PlayStation 2, avec des jeux comme Drakengard, Valkyrie Profile Silmeria ou encore Dragon Quest VIII, Square Enix change de politique et s’ouvre aux autres constructeurs. Des jeux estampillées par la firme japonaise débarquent alors sur Xbox 360, comme Final Fantasy XIII.

Un manque de créativité

The World Ends With You sur Nintendo DS

The World Ends With You sur Nintendo DS

Cependant, la firme est également critiquée par les joueurs pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’indécent usage de ses licences les plus lucratives où s’enchaînant les remakes, spins-off et autres produits dérivés. Le plus bel exemple de cette attitude est Final Fantasy VII, qui depuis sa sortie en 1997 a eu droit à un préquel (Crisis Core : Final Fantasy VII), une suite (Final Fantasy VII : Dirge of Cerberus), un film (Final Fantasy : Advent Children) et même une série animée (Final Fantasy : Last Order).

Yoichi Wada est également critiqué pour sa politique qui consiste à axer les équipes de développement de la firme sur les remakes d’anciens titres et les grosses licences, au détriment parfois de nouveaux jeux innovants. Heureusement, cela n’empêche pas l’entreprise de sortir de temps en temps quelques nouvelles perles telles que The World Ends With You sur Nintendo DS, un action-rpg alliant graphismes stylisés, scénario cruel et système de combat original.

Des licences célèbres mais des difficultés financières

Le groupe Square Enix dans son ensemble dispose d’un portefeuille incroyablement riche. On y trouve des licences parmi les plus vendues au monde comme Final Fantasy (plus de 92 millions d’unités), Dragon Quest (53 millions d’unités) ou encore Tomb Raider (35 millions d’unités), ainsi que d’autres œuvres très connues telles que Deus Ex, Hitman et Kingdom Hearts.

Square Enix regroupe plusieurs studios de développement importants, notamment Crystal Dynamics (Legady of Kain : Soul Reaver), IO Interactive (Hitman), et Eidos Interactive (Tomb Raider).

Néanmoins, contrairement à ce que l’on pourrait penser, Square Enix est confronté depuis plusieurs années à des problèmes financiers. Les causes sont multiples :

  • échecs commerciaux des derniers MMORPG
  • la tendance de la firme a mettre en chantier beaucoup de gros projets en même temps
  • trop de suites et de remakes, au détriment de nouvelles licences originales
  • des chiffres de ventes qui n’atteignent pas les objectifs (Tomb Raider, Hitman : Absolution)
Ristou

, rédacteur

Addict à Guns N' Roses et aux Pépito. Joueur depuis 1988 (NES). J'imite super bien le chameau et le vélociraptor de Jurassic Park.