Atari 2600 JuniorConsole de Atari, de 2ème génération

Rédigé par

Jack Tramiel, alors président d’Atari, lance en 1986 une ultime version de la célèbre VCS 2600 : la 2600 Junior ou Jr.

Un style dans l’air du temps

L'Atari junior, une version allégée pour la fin de vie de la famille VCS.

L’Atari junior, une version allégée pour la fin de vie de la famille VCS.

L’apparence qu’on lui connaît était déjà élaborée en 1983 sous le projet répondant au nom de code « Bonnie ». Celle-ci devait être la console bon marché avec des jeux inclus dans la machine et des manettes non détachables. Seul persiste le design lors de sa conception.

Son style, même si on reconnaît aisément la patte de la marque, se veut plus moderne et en décalage avec les concurrents comme l’Intellivsion toujours plus imposante. En effet dans les années 1980, un gros gabarit était synonyme de puissance et ce faisant, plus vendeur à l’œil des potentiels acheteurs.

Un public qui s’élargit

Ce dernier modèle de la console propose un format réduit de l’originale et un prix de seulement 50$. La machine ne possède pas de mémoire vidéo et c’est le microprocesseur qui se doit de générer les signaux vidéo.

L’appellation Junior fait également référence à un nouveau public cible : les enfants. Ce modèle aura permis à la VCS 2600, tout modèle confondu, de prolonger sa durée de vie puisqu’elle sera produite jusqu’en 1991. Cela en fait l’une des familles de consoles de jeux de salon à la plus importante longévité.