Ueda FumitoGame Designer d'Ico, Shadow of the Colossus et The Last Guardian

Fumito Ueda est un concepteur/game designer né en 1970 à Tatsuno au Japon, travaillant pour le compte de la division nippone de Sony Computer Entertainment. Il est le principal membre de l’équipe que l’on nommera par la suite Team Ico. On lui doit les atypiques Ico et Shadow of the Colossus sur PlayStation 2, qui par leur gameplay et leur direction artistique, visuelle et scénaristique rapprochèrent de manière nouvelle le média aux autres types d’arts, et Ueda au rang des grands noms du jeu vidéo. La Team Ico travaille actuellement sur un projet exclusif à la PlayStation 3The Last Guardian, vraisemblablement dans la lignée artistique et visuelle de ses deux précédents jeux.

Jeune, Fumito Ueda est déjà intéressé par les jeux vidéo, les mangas et les dessins animés japonais, le prédestinant ainsi à une voie professionnelle artistique. Il entre à l’université pour y étudier l’art abstrait, et, de son propre chef, apprend en parallèle la création d’images numériques 3D sur le micro ordinateur Amiga, acquérant ainsi une certaine expérience dans l’infographie.
En 1993, il sort de l’Université des Beaux-Arts d’Osaka, diplômé dans la spécialité peinture à l’huile. Plus tard, Ueda fait ses armes chez WARP en tant qu’animateur 3D sur le survival horror Enemy Zero sorti sur SEGA Saturn.
Février 1997, un tournant est sur le point de se produire dans la vie et la carrière de Ueda. Il commence à imaginer le concept et l’univers du jeu Ico, dont il présente les ébauches à Sony Japon. Emballée, la société accepte de produire le jeu avec Ueda à la tête du projet et fonde la Team Ico, composée essentiellement d’artistes néophytes dans l’industrie du jeu. Poussé par un parcours et une inspiration portés par les arts, Ueda a pour but d’insuffler à son jeu un autre visage que la plupart des autres titres, plus intimiste et plus « posé », ce à quoi il parviendra grâce à des techniques de travail novatrices. Le jeu propose au joueur d’explorer un immense et sombre château pour en trouver la sortie, accompagné d’une mystérieuse jeune femme, Yorda, qu’il faudra aider et protéger tout au long du jeu.
Après un développement chaotique qui amena le jeu initialement prévu sur PlayStation à être porté sur sa petite sœur la PlayStation 2, le jeu sort finalement en fin d’année 2001 aux USA et au Japon, puis début 2002 en Europe. Malheureusement, les ventes ne suivent pas vraiment mais le jeu est acclamé par la critique et par une communauté de joueurs. Le nom de Fumito Ueda commence désormais à se placer aux côtés de celui des grands du milieu et gagne l’estime des joueurs et des créateurs de jeux vidéo.

Ueda entreprend le développement d’un nouveau jeu dès 2002 et, fidèle à ses principes, annonce vouloir changer l’expérience de jeu proposée, notamment en « élargissant » le public visé avec une dimension plus épique accordée au jeu : le joueur est amené à combattre de formidables colosses dans un monde absolument immense. Le jeu se vante même (parfois à ses dépends) de repousser les limites techniques de la PS2. C’est ainsi que Shadow of the Colossus sort en 2005, réalisant un franc succès commercial et jouissant d’une excellente reconnaissance critique. L’œuvre achève l’ascension de Fumito Ueda au panthéon des créateurs de jeux vidéo.

The Last Guardian sera basé sur la relation entre un jeune homme et une bête géante

Annoncé en 2007, un projet sous la direction de Ueda est en développement sur PlayStation 3. Le futur jeu nommé The Last Guardian se déroulerait dans le même univers que celui d’Ico et de Shadow of the Colossus.
A noter que, lors de l’édition 2009 de la Game Developers Conference, Ueda s’est exprimé concernant le rapport entre les jeux de la Team Ico et l’art en expliquant qu’il ne créait pas ses jeux comme des œuvres d’art : « Les gens disent que nous réalisons des jeux proches de l’art. Je ne pense pas que cela soit vrai. Nous faisons des jeux pour divertir les gens. Peut-être que ma personnalité et celle de mon équipe ont un impact sur le résultat mais notre principal objectif est vraiment de divertir. »
En décembre 2011, The Last Guardian n’est toujours pas dans les rayons des magasins et accuse un retard de deux ans sur la date de sortie initialement annoncée. L’atmosphère devient de plus en plus tendue dans les bureaux de Sony à l’idée de voir le jeu devenir une arlésienne. Le producteur exécutif, Yoshifusa Hayama, annonce alors son départ de la société nippone. Quelques jours plus tard, c’est au tour de Fumito Ueda : il quittera Sony à la fin de son contrat, c’est-à-dire une fois le développement de The Last Guardian achevé.

Ristou

, rédacteur

Addict à Guns N' Roses et aux Pépito. Joueur depuis 1988 (NES). J'imite super bien le chameau et le vélociraptor de Jurassic Park.