Newell GabeCo-fondateur de Valve

L’avant Valve

Gabe Newell en son jeune temps.

Gabe Newell en son jeune temps.

Gabe Newell, né le 3 novembre 1962, sort diplômé de Harvard en 1983. Il rejoignit alors Microsoft et y travailla durant 13 ans. Se décrivant lui-même comme le « producteur des trois premières versions de Windows », il reste encore aujourd’hui classé comme le 271e employé de Microsoft. De son passage par la firme de Redmond, G. Newell garde un fort bagage technologique, ayant participé à la gestion et au développement des systèmes d’exploitations Windows au travers de plusieurs postes dans la division Systèmes, applications et technologie avancées. Il apprit également beaucoup de Bill Gates sur le plan managérial, avec la formule « le succès en développement vient de pouvoir attirer des développeurs extérieur afin d’écrire des programmes qui se vendront plus que les vôtres », et grâce à son poste lors de la création de Windows NT, qui lui permit de révéler son talent de meneur d’hommes.

Inspiré par Michael Abrash, un de ses collègues parti rejoindre ID Software afin de participer au développement de Quake, il quitta Microsoft en 1996 avec Mike Harrington, un autre employé de la firme de Bill Gates, dans le but de fonder leur propre studio de développement de jeux vidéo. Les deux amis et collègue purent profiter de leur statut de « Microsoft Millionaires » pour réunir grâce à leurs fonds personnels une somme suffisante à la création de celui-ci.

Gaben, une figure particulière

Gabe et l'emblématique valve de son studio.

Gabe et l’emblématique valve de son studio.

Ce studio naquit sous le nom, aujourd’hui bien familier, de Valve Corporation. Situé à Kirkland dans l’état de Washington, il comptait un effectif initial de 28 employés. Pour l’anecdote, l’accord LLC officialisant la création de l’entreprise a été signé par M. Harrington et G. Newell le jour du mariage de ce dernier. En tant que Managing Director of Game Development, il supervisa l’avancement du premier projet de la société, Half-Life. Fort de l’énorme succès commercial et critique que fut Half-Life, la société lança rapidement sa suite en production, sobrement intitulée Half-Life 2. Son poste le plaçant bien plus proche de la technologie que du game design, il passa 7 mois, en parallèle du développement de ce dernier, à travailler sur une plateforme de distribution en ligne et le client qui lui était associé : Steam. Disponible depuis le 12 septembre 2003, la plateforme a vu son succès grandir exponentiellement depuis sa sortie, jusqu’à devenir un mastodonte du jeux-vidéo sur PC. Actuellement, Steam compte plus de 65 millions d’utilisateurs, et propose une offre composée de plus de 10 000 jeux.

Au fil des années et de ses apparitions, Gabe Newell est devenu une figure à part sur la scène vidéoludique, et plus particulièrement pour les joueurs PC. En effet, il n’hésite pas à prendre la parole publiquement pour répondre aux réactions des joueurs, comme lors de la récente affaire des mods payants sur Steam, et fait part d’une franchise tranchant avec l’habituelle langue de bois des studios. Il a par exemple publiquement annoncé en 2007 ne pas apprécier le développement pour consoles de salon. Son écoute particulière de la communauté et différentes décisions prises au cours de sa carrière, comme le soutient des jeux indépendants ou encore du gaming sur les systèmes Unix, lui ont donnés, à lui comme à Valve, une très bonne image et une notoriété singulière, renforcées par l’indéniable qualité des jeux de son studio. Gabe n’hésite également pas à se fier à la communauté pour trouver de nouvelles idées venant de suggestions et de retours divers, en particulier sur les forums Steam qu’il lit activement. Il a reçu en mars 2013 le BAFTA Fellowship award (une récompense à vie de l’Académie britannique des arts, de la télévision, et du cinéma) pour sa créativité et l’importance de sa contribution dans l’industrie vidéoludique.

Le joueur en Gabe Newell

Le Banhammer de Gabe Newell.

Le Banhammer de Gabe Newell.

Pour des raisons évidentes, Gabe Newell ne peut afficher clairement ses habitudes de jeux. On sait néanmoins que ses jeux préférés sont Doom et Super Mario 64, suivis par WOW, Day of Defeat: Source, Diablo II ou encore Team Fortress 2. Il dispose par ailleurs d’une arme unique sur ce dernier, le bien-nommé « Ban Hammer », permettant d’expulser les joueurs en leur assenant un coup.  Cette mesure de sécurité humoristique est destinée aux cas extrêmes de comportements malveillant sur les serveurs de Team Fortress 2.

Gabe Newell est donc une figure particulière du jeu vidéo, plus particulièrement sur PC où il incarne à la fois le visage des jeux Valve et de la plate-forme Steam. Ses nombreux coups de gueules et prises de position engagées en faveur des joueurs et des petits studios ont attiré sur lui et sa firme une sympathie singulière, dans un milieu où les actionneurs tendent à avoir une main mise totale sur le cours d’un développement.

Korbraan

, rédacteur

Metal, bière et jeux vidéo ! Je chope tous les jeux qui passent et je les castagne ! Ou l'inverse des fois... Je ne sais plus vraiment. Une chose est sûre, j'aime ça !