PikachuÉgérie de Pokémon

Quand on dit Pokémon, la réponse la plus fréquemment donnée est "Pikachu". La petite souris électrique porte sur ses épaules bien plus que le numéro #25 du Pokédex National. Pokémon, mascotte, symbole, ou bagarreur,  chacun l'aime pour l'une de ses facettes et il a su conquérir le cœur d'un large public.

La description détaillée ci-dessous risque de comporter du spoil, survolez-la pour afficher le texte.

Qui est Pikachu ?

« Pikachu a de petites poches pleines d’électricité sur ses joues. S’il se sent menacé, il laisse s’échapper des décharges électriques ». C’est ce que dit officiellement le pokédex de la région de Kalos. Commençons par expliquer ce qu’est un Pokémon.

Carte à jouer et à collectionner Pokémon

Carte à jouer et à collectionner Pokémon

Les Pokémons sont des monstres sauvages capturables dans des petites sphères d’énergie appelées pokéballs. Ces monstres évolutifs sont des insectes, des oiseaux, des souris, etc. appartenant à différents types (eau, feu, plante, roche, etc.) avec des capacités qui leurs sont propres. Certains humains jouent avec leurs Pokémons, les « dresseurs » les font combattre, d’autres encore les utilisent pour les aider dans leur travail. La franchise Pokémon compte des jeux vidéo, qui mettent en scène principalement les combats de Pokémons, une série de carte à jouer, un animé qui met en avant le lien que peuvent créer les personnes avec leurs Pokémons à travers des combats, des concours, mais aussi le quotidien.

Pikachu est donc une souris électrique d’une quarantaine de centimètres capable de se battre avec son électricité, de lancer des attaques comme Fatal-foudre mais aussi des attaques plus physiques comme Vive-attaque ou queue de fer. Son type électrique lui permet de parfois paralyser ses adversaires. Et parmi cette multitude de monstres existants, Pikachu est surtout une des créatures les plus mignonnes et attachante du jeu… ce qui lui a valu très rapidement une bonne réputation.

Source : http://www.pokemon.com/fr/pokedex/pikachu

La création de Pikachu

voix_createur_designer

De gauche à droite : Voix, Créateur et Dessinateur

Game Freak, le studio en charge du développement des jeux Pokémon a d’abord été un petit magazine monté par des amis qui s’est transformé avec le temps en société de jeux vidéo et son directeur Satoshi Tajiri a pu alors proposer à Nintendo son idée de chasse aux monstres de poche. Pas vraiment emballé par le projet, Nintendo (dont la console de poche souffrait d’une baisse dans ses ventes), accepta sans vraiment y croire et Pikachu a pu finalement être présenté au grand public. Le succès rencontré était alors inespéré. Une telle réussite ne pouvant être l’œuvre d’un seul homme, voyons les autres personnes impliquées.

Au dessin, Ken Sugimori est reconnu par tous comme le dessinateur de Pokémon, mais il n’est bien sûr pas le seul de toute la société Game Freak. Bien qu’il l’ait validé et fait les toutes dernières retouches, c’est à Atsuko Nishida que l’on doit le dessin de Pikachu. Cependant le célèbre Pokémon a été dessiné de bien des manières au travers des différents médias (manga, dessins animés, jeux vidéo…). Pour prendre une comparaison simple, il suffit de regarder comment il était dessiné au début de la série animée, plus rond, plus court sur pattes et moins « manga » qu’aujourd’hui.

pikachu-contenu02
Pour enchaîner sur un autre sujet en lien avec la série animée, Tony Tony Chopper (personnage du manga One Piece), Konohamaru (personnage de Naruto) et Pikachu sont liés non pas par le dessin, mais par la voix. En effet, c’est bien la même personne qui double les voix japonaises de ces personnages, la doubleuse Ikue Ōtani.

Pikachu dans Pokémon

Pikachu au lancement de la version rouge et bleue sur Game Boy

Pikachu au lancement de la version rouge et bleue sur Game Boy

Lors du lancement des premiers jeux au Japon (Rouge et Vert) l’équipe ne savait pas encore si ça serait Pikachu ou Melofée qui prendrait le rôle « d’égérie » de Pokémon. C’est lors de la conception du dessin animé que finalement Pikachu a été choisi car plus apte à rassembler petits et grands et garçons et filles également. Certaines sources affirment aussi que le jaune de Pikachu tranchait mieux avec le vert de Link et le rouge de Mario de Nintendo. Le succès des premiers jeux au Japon a permis à la série de débarquer en dehors de ses frontières, par le biais des versions rouge et bleue. Le dessin animé a tellement bien marché qu’une version Jaune spéciale Pikachu a été créée. C’était le premier jeu Pokémon où l’un de nos monstres nous suivait partout à l’écran. Il a aussi existé plus récemment des jeux dans lesquels Pikachu était « la star » (Notamment Pokémon dash sur DS et Poképark sur Wii).

La troisième génération de Pokémon a introduit les concours Pokémon et à l’occasion de sa réédition en 2014, notre souris électrique s’est offerte des costumes à enfiler pour se pavaner devant les juges. Rockeur, catcheur ou scientifique, à chacun son Pikachu.

pikachu-contenu03

Pikachu et Sacha

Le succès du dessin animé a aussi contribué à une grande popularité du Pokémon et le Pikachu de Sacha (Satoshi pour les Japonais) est sûrement le plus connu de l’univers Pokémon. C’est également là que l’identité propre du personnage est la plus marquée. Pikachu est très caractériel et refuse de se comporter comme n’importe lequel de ses congénères. Hors de question pour lui de rester enfermer dans une pokéball et donc de rester en cage ; malgré qu’il appartienne à un dresseur, Pikachu reste libre et propose un regard différent sur la condition de pokémon. Son caractère affirmé est accompagné d’une peur sans limite pour l’évolution. Il craint de devoir évoluer en Raïchu, sa seconde forme. Un épisode de l’animé est d’ailleurs consacré à ce sujet. Comme certains enfants, Pikachu est inquiet de grandir et des bouleversements qui l’accompagne. Une attitude porteuse d’affection pour les enfants envers la petite souris.

Le Tamagochi Pikachu

Le Tamagochi Pikachu

Comme si tout cela ne suffisait pas, il a existé des petits « Pikachu de poche », sortes de Tamagochi avec lesquels il fallait jouer et dont il fallait s’occuper. Ces petits appareils permettaient, grâce à un compteur de pas embarqué, de « recharger » Pikachu.

Pikachu, bien plus qu’un Pokémon

Pikachu dans HarmoKnight

Pikachu dans HarmoKnight

Pikachu fait une apparition dans HarmoKnight, un jeu de rythme disponible sur l’e-shop de la 3DS.

De manière bien plus marquante cette fois, on peut mentionner Super Smash Bros. où Pikachu est présent depuis le lancement de la série sur Nintendo 64 en 1999. À l’heure où ces lignes sont écrites, la série en est à son quatrième opus et rares sont les personnages à revenir pour la quatrième fois consécutive, pourtant Pikachu fait partie de ceux-là, en digne représentant des Pokémons aux côtés de Rondoudou !

Allons plus loin pour comprendre « l’aura » Pikachu. Depuis la fin des années 90, Pikachu a eu le droit à de nombreuses consoles collector : la GameBoy Color Pikachu, la N64 Pikachu ou plus récemment la 3DS XL Pikachu. De nombreux produits dérivés ont également fait leur apparition, comme les peluches Pikachu, les figurines Pikachu (jouet, amiibo, tourne sucette, …), les vêtements, même les trousses et les cartables ! Et ce n’est pas tout ! Pikachu va bien au-delà du jeu Pokémon.

De gauche à droite : 3DS Pikachu, Voiture Pikachu, et Repas Pikachu

De gauche à droite : 3DS Pikachu, Voiture Pikachu, et Repas Pikachu

On peut aussi trouver la console de jeux Pikachu, la voiture Pikachu, le Bento (repas préparé japonais, un peu l’équivalent de la gamelle du midi chez nous) Pikachu et mieux, il existe aussi la Pikachurine, découverte en 2008, qui est une molécule permettant entre autres, d’aider dans le traitement de certaines maladies oculaires. Il existe aussi des cosplayeurs /cosplayeuses déguisés en Pikachu. Pikachu est l’icône de la génération Pokémon et bien plus ; pour la Coupe du Monde de Football 2014, Pikachu était la mascotte de l’équipe japonaise. Cette fois on ne parle ni de joueurs de jeux vidéo, ni de fans de Pokémon mais d’une équipe nationale de football, avec des joueurs qui ne jouent pas forcément à Pokémon mais qui avaient comme Sponsor Pikachu. Pikachu est partout et sans Pokémon. Il est parfois mentionné comme le « Mickey Mouse Japonais » tant son aura est devenue grande avec le temps.

Et pourquoi pas un cross-over de Pikachu et ses amis avec une licence très connue sur Playstation et/ou Xbox. Par exemple un Pokémon X Tekken… En travail avec les équipes de Namco Bandai qui ont fait les jeux Tekken : POKKEN TOURNAMENT sort sur bornes d’arcade pour l’été 2015 ! L’équipe en charge d’un des jeux de combat Playstation les plus connus au monde a elle aussi succombé au charme de la petite souris et de ses amis.

Bref, Pikachu est bien plus qu’un simple personnage de jeux vidéo, c’est une image de marque que tout le monde connait et reconnait. Pikachu est désormais une réelle star internationale.

Zebtal

, rédacteur

Nintendomaniak invétéré, depuis la Super Nes (oui à 1 an je jouais à la Super Nes), je me suis diversifié un peu sur le PC par la suite.