Johnny KlebitzHéros de GTA IV : The Lost and Damned

Johnny Klebitz est le Vice-Président du gang des Lost. Véritable biker, Johnny aime le heavy métal et rouler en moto à travers Liberty City. Il préfère être discret concernant ses affaires et a un certain sens de l’honneur malgré les combines dans lesquelles il trempe.

La description détaillée ci-dessous risque de comporter du spoil, survolez-la pour afficher le texte.

Ah que coucou !

johnny-klebitz-002

Jamais sans ma bécane…

Johnny fait sa première apparition en 2008 dans Grand Theft Auto IV comme personnage secondaire non-jouable. L’année suivante, il devient le personnage principal de GTA IV : The Lost And Damned. C’est un véritable biker qui aime la bière, le heavy métal, la bière, la moto, la bière, les flingues et la bière. Il est le Vice-Président du gang des Lost, des motards qui roulent généralement la nuit. Pendant un an, il remplace le Président des Lost, Billy Grey, lorsque celui-ci est obligé par le tribunal à aller en cure de désintox’ après s’être fait chopper avec des narcotiques. Il étend alors l’étendue du gang en créant des alliances et des trêves notamment avec le gang rival : les Angels Of Death.

Tout roule pour Johnny et ses gars mais Billy sort de prison et compte bien reprendre les rênes du gang en y mettant sa touche personnelle : la violence ! « AAAAHHHH !!!!! » comme dirait le chanteur de Sepultura, qui fait partie de la B.O. du jeu. Car oui, la musique n’est pas en reste et les joueurs peuvent se délecter du fameux « Run to the hills » d’Iron Maiden ou même de « Touch Too Much » par AC/DC. C’est donc sur fond de heavy metal que Billy déclare la guerre aux Angels Of Death et Johnny commence à se demander s’il ne doit pas prendre sa place à la tête du gang. Faisant preuve d’un manque certain de discrétion et d’intelligence, Billy se fait arrêter lors d’un deal de drogues. Johnny redevient alors Président du gang mais celui-ci se scinde en deux parties :

  • les pro-Billy qui accusent Johnny d’être responsable de l’arrestation de leur boss ;
  • les pro-Johnny qui préfèrent sa façon de gérer les affaires.

Après avoir croisé la route des cousins Bellic (Roman qu’il kidnappe pour la mafia russe et Niko avec qui il a participé à un deal de diamants), Johnny retrouve la trace de Billy et l’exécute au sein même de la prison d’Alderney pour que celui-ci ne balance pas les Lost en échange du programme de protection des témoins. Finalement, le gang des Lost ne sera plus formé que par Johnny, Clay,Terry et Angus qui décident de le dissoudre.

Johnny Klebitz, buveur de bières mais pas que…

johnny-klebitz-001Malgré les apparences, Johnny n’est pas seulement un motard imbibé de bière écoutant de la musique pour chevelus. Il a aussi un certain sens moral qui le pousse à faire le moins de victimes innocentes possible (par contre, il dézingue les traîtres sans sourciller).  C’est dans ce sens qu’il tente de mettre en place une trêve avec les autres bikers. Il considère ses amis comme des frères et n’hésite pas à risquer sa vie pour eux (de nombreuses missions de The Lost and Damned en sont la preuve). De même, il ne montre pas de signes de machisme mal placé vis-à-vis des femmes. Bref, c’est la vie qui a fait de Johnny un biker souvent au-delà des limites de la Loi, mais il reste un homme intègre. Ce n’est pas un personnage manichéen comme on pourrait le croire à première vue. Il représente parfaitement la profondeur de l’histoire et des personnages que Rockstar tente d’inscrire dans la série GTA, qui n’est pas un simple jeu où il faut tuer des gens et vendre de la drogue, mais bien une œuvre basée sur l’histoire d’un personnage qui doit faire des choix malgré lui.

Ristou

, rédacteur

Addict à Guns N' Roses et aux Pépito. Joueur depuis 1988 (NES). J'imite super bien le chameau et le vélociraptor de Jurassic Park.