Isaac ClarkePersonnage principal de la série Dead Space

isaac-clarke
Isaac Clarke est le protagoniste des trois jeux vidéo parus à ce jour de la série Dead Space commencée en 2008. S'il est initialement un ingénieur envoyé pour aider un vaisseau en détresse dans l'espace, il va se retrouver malgré lui à devoir anéantir le fléau nécromorphe qui menace l'humanité...
La description détaillée ci-dessous risque de comporter du spoil, survolez-la pour afficher le texte.

Un homme au mauvais endroit

Isaac est le fils de Poul et Octavia Clarke. Il naît en 2465 et grandit sur Terre, où il fait ses études pour devenir ingénieur système. Une fois son diplôme acquis, il fait la rencontre d’une médecin-chef avec qui il a une liaison amoureuse, Nicole Brennan. Après avoir fait ses preuves lors de sa première affectation, Isaac est promu et intervient régulièrement sur des gros vaisseaux pour des opérations de maintenance, en travaillant notamment pour la CEC (Concordance Extraction Corporation), la plus grande société d’exploitation minière spatiale. Les ressources naturelles terriennes étant en voie de disparition, la CEC devient une des plus grandes sociétés au monde en construisant l’USG Ishimura, le premier brise-surface, un type de vaisseau spécialisé dans l’exploitation de planètes dans le but d’en extraire des matières premières.

isaac-clarke-003

En armure, Isaac est très charismatique.

L’USG Ishimura est le théâtre d’une majeure partie des événements du premier Dead Space. En 2508, les communications avec le brise-surface gigantesque, alors en mission de minage autour de la planète Aegis VII, sont soudainement coupées. C’est avant tout son amour sincère pour Nicole, en fonction dans le vaisseau, qui pousse Isaac à se porter volontaire pour intégrer une unité de secours déployée en réponse au signal de détresse. Alors âgé de 43 ans, Isaac embarque dans l’USG Kellion du CEC en tant qu’ingénieur de maintenance, dans le but d’apporter son aide à Nicole. L’équipe de secours parvient à pénétrer l’Ishimura, seulement pour découvrir que l’équipage du vaisseau a été infecté par un virus réanimant les morts en nécromorphes, des monstres sanguinaires. La source de ce fléau est le Monolithe, une relique associée à l’Église d’Unitologie, selon laquelle l’humanité aurait été créée par une force intelligente extraterrestre, et qui prône la réunification et la renaissance après la mort. Isaac se retrouve donc au milieu d’un conflit impliquant les nécromorphes, la religion, et le gouvernement terrien.

Le RIG remplace l'interface visuelle du jeu.

Le RIG remplace l’interface visuelle du jeu.

Pendant son périple, Isaac retrouve Nicole, mais celle-ci n’est qu’une hallucination provoquée par le Monolithe pour pouvoir le manipuler. La vraie Nicole, elle, s’est suicidée avant l’arrivée du vaisseau de sauvetage, et Isaac ne l’apprendra que trop tard. Il est trahi par ce qu’il croit être ses coéquipiers plusieurs fois, et parvient non sans mal à détruire Aegis VII avant de s’enfuir.

Il est récupéré par une équipe scientifique, et examiné pendant 3 ans sur la station spatiale Titan, où le gouvernement utilise les données laissées par le Monolithe dans son cerveau pour créer un nouveau Monolithe. Isaac parvient à se libérer et à détruire la station spatiale ainsi que la nouvelle relique construite, et sera envoyé quelques mois plus tard sur la planète à la source de la menace nécromorphe, Tau Volantis, pour y mettre un terme.

Création et débuts

La passion des développeurs pour la science-fiction se ressent énormément dans le jeu. De nombreux éléments de la vie d’Isaac font écho à celle d’Ellen Ripley (Alien) : la menace d’origine extraterrestre sur un vaisseau fantôme (xénomorphe/nécromorphe), les survivants qui ne sont initialement que de simples ouvriers, le protagoniste sauvé pour être étudié par le gouvernement qui profite de ses connaissances de l’ennemi… Les noms de la famille d’Isaac ont même été choisis lors du développement pour rendre hommage à quatre auteurs de science-fiction : Isaac Asimov, Arthur C. Clarke, Poul Anderson et Octavia Butler.

isaac-clarke-005

Isaac, tel qu’il apparaît à la fin de Dead Space.

Le but de l’équipe de Visceral Games (anciennement EA Redwood Shores) lors du développement du premier Dead Space, était de faire un survival horror qui permettrait au joueur de se sentir au plus possible dans la peau du protagoniste. Une des particularités du jeu est l’absence d’interface (HUD), et tous les indicateurs de statut d’Isaac font donc partie de son équipement. Pour favoriser l’immersion, Isaac devait rester silencieux pendant toute la durée du jeu, à l’exception de sa respiration accentuée pendant les combats et de grognements, qui transmettent à la perfection la peur et la tension du héros. Le reste du temps, il est impossible de savoir ce qu’il pense, et le joueur est donc libre d’interpréter ses actions. De même, son visage ne devait être visible qu’une fois le jeu terminé, alors qu’il enlève le casque de sa combinaison d’ingénieur. Un autre point important dans ce processus de recherche d’un héros « anonyme », est qu’Isaac devait simplement être un homme vulnérable, pas un soldat expérimenté qui serait à la fois suréquipé et surentraîné. Au cours du premier opus, il ne se sert donc que de son mental et de ses compétences en ingénierie acquises lors de sa formation. Le succès de la série Dead Space, grâce à ces aspects du développement, mènera Isaac à intégrer d’autres licences vidéoludiques en tant que caméo : Skate 3, Tiger Woods PGA Tour ’10, Dragon Age 2, Dante’s Inferno, NBA Jam : On Fire Edition, ainsi que dans PlayStation All-Stars Battle Royale.

Pas le temps de RIGoler

isaac-clarke-004

Un look plus sombre mais plus appréciable dans Dead Space 2.

Étant donné qu’Isaac n’est pas un soldat, il porte initialement sur lui un équipement standard d’ingénieur, le RIG (Resource Integration Gear). Cette combinaison lui donne accès à plusieurs fonctionnalités: il lui sert d’armure et de scaphandre, et possède un indicateur dans le dos, lui permettant de contrôler sa santé. Des capteurs holographiques sont intégrés dans ses mains pour faire apparaître un plan, un inventaire, ou pour afficher un flux vidéo lors de communications. Il lui donne également accès à un module de stase, qui peut ralentir le temps dans une zone, et à un module de télékinésie pour déplacer des objets à distance. L’apparence futuriste et lumineuse du RIG donnent à Isaac une esthétique singulière, qui a grandement participé à la notoriété du personnage.

En dehors de cette combinaison, Isaac est tout de même doté d’une résistance mystérieuse lui permettant de survivre à des blessures normalement létales. Sa force physique est également importante puisqu’il parvient à démembrer ses ennemis d’un simple coup de pied. La situation d’Isaac le condamne à utiliser principalement un Cutter à Plasma (un outil traditionnel d’ingénieur à cette époque) pour démembrer ses ennemis. Mais au fil des épisodes, Isaac va améliorer cette tenue jusqu’à ce qu’elle devienne une véritable armure, et il s’équipera d’outils de plus en plus dévastateurs: son attitude et son design suivront la même courbe d’évolution.

Isaac 2.0

Alors qu’à la fin de Dead Space, les joueurs découvrent un Isaac au visage rond, âgé et assez banal, Dead Space 2 et 3 présentent un personnage plus sombre, au visage sévère, avec des cernes et des cheveux grisonnants, et plutôt séduisant. Ses traits sont alors empruntés à l’acteur américain Gunner Wright, qui lui prête aussi sa voix. Lors de passages scriptés, le scaphandre d’Isaac s’ouvre pour laisser apparaître ses traits, et il n’hésite plus à se faire entendre. Isaac passe donc d’un ingénieur globalement muet et anonyme, à un personnage visible et communicatif. Cette identité créée à partir de Dead Space 2 brise une partie de l’immersion introduite dans le premier épisode, et de nombreuses critiques furent faites au studio pour avoir décidé de procéder à ce changement.

L'armure évolue, mais on retrouve toujours le style propre à la série.

L’armure évolue, mais on retrouve toujours le style propre à la série.

La raison principale de cette transformation est que l’équipe de développement souhaitait qu’Isaac ressemble à un agent, et soit plus badass. Maintenant, c’est un survivant expérimenté qui prend sa place méritée de héros dans l’aventure, et il n’est plus le simple pantin manipulé qu’il était. Il parvient à se libérer, à prendre lui-même la décision de détruire les Monolithes.

L’apparition de sa voix lui donne un charisme qui l’élève parfois au rang de leader, et il n’hésite plus à donner des ordres lors de ses rencontres. Sa nouvelle identité de héros très affirmée rapproche le jeu de ses homologues, mais Isaac garde de graves séquelles causées par son interaction avec le Monolithe : ses hallucinations persistent et sa santé mentale empire terriblement.

Do you know the definition of insanity ?

Bien qu’il soit diagnostiqué comme étant victime d’un trouble de stress post-traumatique dans Dead Space 2, qu’il souffre d’hallucinations et de démence, Isaac fait très souvent preuve d’une extrême ténacité mentale. Il a beau avoir été trahi à plusieurs reprises, avoir assisté à la mort d’un nombre incalculable de monstres et d’êtres humains, à la destruction de vaisseaux, de planètes et de stations spatiales, il arrive toujours à interagir aisément avec les gens lors de ses rencontres. Ses nerfs d’acier n’ont d’égal que son altruisme : il n’hésite jamais à mettre sa propre vie en péril pour essayer de sauver celle des autres. Néanmoins, sa résistance est ébranlée par la mort de Nicole, un événement qui ne cessera de le hanter, puisqu’il est celui qui l’a poussée à rejoindre l’équipage de l’USG Ishimura. Cette culpabilité qui le ronge l’empêche de trouver la paix, et il semble donc condamné à passer le reste de sa vie à tenter d’annihiler la menace nécromorphe. Isaac alterne entre attitude héroïque et crises de folie, ce qui en fait un parfait anti-héros, le joueur ne sachant jamais vraiment distinguer la réalité dans ce qu’il voit. Mais il est clair à la fin de Dead Space 2 que le mental d’Isaac est plus fort que sa démence, puisqu’il décide de détruire le Monolithe malgré l’apparition de Nicole qui l’encourage à le rejoindre dans la mort.

Le personnage d’Isaac Clarke a beaucoup évolué au sein de la série Dead Space, mais il reste la figure emblématique de la série. Son abnégation et ses troubles mentaux font de lui un homme divisé qui a su séduire son public. Véritable héros dans sa volonté de sauver ceux qu’il aime, il apporte la destruction et la mort autour de lui. Bien que son histoire ne soit pas terminée, aucune suite n’a été annoncée pour l’instant, mais EA reste ouvert à toute possibilité quant à un éventuel Dead Space 4. Peut-être verra-t-on un jour Isaac mettre un terme à l’existence des Monolithes.

, rédacteur

Je rôde, à l'affût de tout jeu qui oserait se promener nonchalamment devant l'entrée de ma caverne obscure. Mais je me soigne.