IkeDe commandant de mercenaires à commandant d'armée pour sauver le monde, il n'y a qu'un pas. Ike le franchit deux fois.

Sur une terre au bord du chaos, un groupe de mercenaires mené par Ike va jouer avec le destin et combattre tous ceux qui projettent le désordre. Dans deux Fire Emblem (Path of Radiance et Radiant Dawn), Tactical-RPG de référence, on suit l'histoire épique du mercenaire Ike et de ses combats sur le continent Tellius.
La description détaillée ci-dessous peut de comporter du spoil.

Ike

Héros de Fire Emblem


 

Ike est le personnage principal et personnage-joueur de Fire Emblem 9 Path of Radiance et l’un des personnages-joueurs de Fire Emblem 10 Radiant Dawn (dans les parties III et IV). Les deux jeux sont développés par Intelligent Systems et édités par Nintendo. Le premier sort sur GameCube en 2005, le second sur Wii en 2007 au Japon et 2008 en Europe. On retrouve ce héros de Nintendo ensuite dans la série des Super Smash Bros, depuis Brawl.

 

Pour être Héros, qu’est-ce qu’il faut ?

Entre les deux Fire Emblem, il se passe trois années. Ike change tout, de sa posture à son regard. 

Ike est jeune dans Path of Radiance, ses traits sont caractéristiques de la jeunesse : il est dynamique, respecte et admire son père, Greil, Commandant de mercenaires, et est un grand frère protecteur pour sa sœur, Mist.

Il prend du gabarit dans Radiant Dawn, son regard est sévère et sérieux et il ressemble à un Commandant de mercenaires comme l’était son père avant lui.

Les différences du personnage entre les deux jeux sont grandes. Le bandeau vert qu’il porte autour de la tête et sa cape rouge sont typiques et ne changent pas. Contrairement au reste de son apparence qui évolue classe après classe et poste après poste (puisque c’est le système du jeu qui est fondé sur des levels et des changements de classes à certains levels).

Mais ce n’est pas là que réside l’héroïsme. Le destin est comme un acteur de l’histoire puisque la vie de Ike est destinée à être ce qu’elle est : le Médaillon de Lehran, héritage de sa mère et que seule Mist peut prendre dans ses mains sans perdre l’esprit, est la clef de ces Fire Emblem.

Le Médaillon de Lehran renferme la déesse Yune.

Développement du Héros : Histoire personnelle et contexte

 

Ike est le fils de Greil, commandant éponyme d’un groupe de mercenaires dans le Royaume de Crimea, se situant sur le continent de Tellius. L’aventure commence lorsque Ike a l’âge d’intégrer les mercenaires. Les premiers dialogues qu’il tient avec ses camarades ainsi que ses premiers combats sont révélateurs de la personnalité de Ike, il veut bien faire et souhaite être à la hauteur. Il a ainsi une rivalité avec Boyd, un mercenaire combattant à la hache qui est à peine plus âgé que lui. Et il est sous les ordres de Titania, une paladin largement supérieure en tout.

Petit à petit, Ike considère les responsabilités de son poste, comme quand il décide de ne pas suivre les ordres de son père consistant à l’attendre et de partir à toute allure sauver sa sœur, Mist, des mains de bandits.

Mais c’est bien le hasard du destin qui met sur la route des Mercenaires de Greil la Princesse Elincia de Crimea, la deutéragoniste du jeu. Celle-ci est en fuite après l’invasion du Royaume par son voisin du Nord, le Royaume de Daein. Elincia n’a pas d’autres choix que d’aller au Sud, dans le Royaume de Gallia, chercher de l’aide.

Mist et Ike se recueillent sur la tombe de leur père, tué récemment. Ils doivent partir, ils lui disent un dernier au revoir.

 

L’aventure commence vraiment pour Ike à ce moment-là. Quand les Mercenaires de Greil se transforment en protecteurs de princesse ils entrent de plain-pied dans les conflits du continent de Tellius. D’autant plus que le jeune homme se voit propulser aux commandes des Mercenaires de Greil après la mort de son père, tué par un mystérieux Chevalier Noir.

 

 

 

La carte du continent de Tellius montre les puissances en jeu.

Une grande partie de l’intrigue de Fire Emblem Path of Radiance joue sur un racisme entre Humains (appelés Beorcs) et Laguz. Les seconds sont des humains pouvant se transformer en animal selon leur peuple ; félin, faucon, corbeau, dragon ou encore héron. On reconnait les laguz sous leur forme humaine parce qu’ils gardent certains traits de leur apparence animale, par exemple les oreilles et la queue des félins. Certains sont amenés à cacher cela sous des vêtements.

En ce qui concerne la relation entre les deux populations : d’un côté le Royaume de Daein souhaite l’extermination de tous les laguz et il règne une ambiance de chasse à l’homme (chasse à l’animal du coup) sur ses terres et de l’autre côté, dans le Royaume de Crimea, la famille régnante entretient de bonnes relations avec celle de Gallia, les laguz félins. Mais l’entente entre les deux peuples est différente, la méfiance est de mise. L’Empire de Begnion, quant à lui, doit faire face aux pirates laguz faucons et corbeaux et serait le responsable du génocide des laguz hérons, peuple pacifique de la Forêt de Serenes.

 

Ike, de son côté, n’a pas souvenir de son enfance. Cela explique qu’il ne baigne pas dans la méfiance des laguz, commune à Crimea, et il est charitable et accueillant avec ceux qu’il rencontre. Il a aussi le caractère naturellement droit, juste et bon. Ranulf, Lethe et Mordecai, laguz félins rencontrés en Gallia, seront ses premiers nouveaux compagnons. Il apprend par ailleurs qu’il est né à Gallia de parents originaires de Daein, une autre explication de sa situation particulière. Mais combattre ce racisme ne sera pas sa préoccupation directe : même s’il enquête sur le peuple héron (parce qu’il aurait des secrets à lui apprendre sur le médaillon de sa mère), il reçoit toute l’aide de l’Empire de Begnion. Il acquiert justement à Begnion le commandement de l’Armée de Libération de Crimea et la guide d’abord vers Daein.

Lors de la bataille finale dans la capitale de Crimea, l’Armée de Libération reçoit l’aide providentielle d’un grand combattant laguz. Ce dernier acte, comme la personnalité de Ike, impulsera dans tout le Royaume de Crimea en reconstruction une nouvelle perception de ces laguz.

 

Fire Emblem Radiant Dawn fait suite à l’histoire trois années après. Le Royaume de Crimea est dirigé par la Reine Elincia. Le Royaume de Daien subit le joug de l’occupation de Crimea et l’insurrection est la trame des premières heures du jeu, d’où le fait que l’avatar des deux premiers actes soit Micaiah, Cheffe de cette insurrection, puis la Reine Elincia.

Elincia, la Reine de Crimea, gagne elle aussi en prestance et posture durant les trois années passées.

 

Dans le laps de temps passé, en récompense de ses actes, la Reine Elincia a voulu offrir à Ike un titre nobiliaire. Il l’a refusé, préférant retourner à une vie simple de commandant de mercenaires. Mais il revient sur le devant de la scène lorsque Crimea sombre dans une guerre civile. Puis Ike part à l’aide de ses amis laguz lorsque ces derniers entrent en guerre contre l’Empire de Begnion ; le génocide des laguz hérons est la cause du conflit.

 

 

 

 

Cette situation est celle qu’attendait Ashera, la déesse du continent de Tellius, pour reparaître et menacer tous les êtres humains. La majorité d’entre eux est d’ailleurs transformée en statue de pierre. Ike mène l’armée en direction de la Tour Sacrée, en Begnion, où se trouve la déesse.

 

Ashera à gauche, Yune à droite.

 

L’expérience de jeu avec Ike est différente dans Radiant Dawn, il n’est plus question des doutes d’un adolescent quant à son avenir. Ike est à présent adulte et il prend ses responsabilités à cœur.

Le destin joue une fois de plus avec la vie de l’avatar puisque la stabilité du monde ne peut se passer de lui. Si de façade il n’est question que d’une guerre civile en Crimea, la guerre entre l’ensemble des laguz et l’Empire de Begnion correspond à la prophétie divine liée au Médaillon de Lehran, le médaillon que Mist tient de sa mère.

Dans Path of Radiance, il n’est qu’en toile de fond : le médaillon était convoité par Ashnard, le roi de Daein, parce qu’il voulait libérer Yune, la part maléfique de Ashera et faire sombrer Tellius dans le chaos. Au contraire de cette légende, on apprend dans Radiant Dawn que c’est Ashera qui vient mettre le chaos, de lassitude de voir les Hommes (Beorcs et Laguz compris) se faire la guerre. Mais la déesse avait juré de discuter de cela avec Yune avant de passer à l’acte (Ashera s’étant dédoublé pour avoir un autre avis dans cette situation). C’est pourquoi Yune est libéré du Médaillon par un chant, ou galdr, appris des hérons et récité par Mist, pour contrecarrer Ashera. Yune prend possession de Micaiah et emmène Ike et ses compagnons au combat contre Ashera.

 

Ike et Micaiah sont les principaux acteurs de Radiant Dawn.

 

La place qui lui revient parmi les Héros de Fire Emblem

Dans Fire Emblem 12 Awakening sur la Nintendo 3DS, un personnage se présente à l’avatar en disant descendre du
« Héros de l’Aube » en montrant l’épée emblématique Ragnell. L’avatar apprend que ce titre a été donné à un grand guerrier venu d’une autre terre. Cette référence à Ike est double. Ragnell, d’abord, est effectivement l’épée de Ike qu’il tient de son père et avec laquelle il combat le Chevalier Noir. Celui-ci est l’assassin de son père. Puis, dire que Ike vient d’une autre terre renvoie au départ de Ike du continent de Tellius après la défaite de Ashera.

Il est aussi possible de recruter Ike dans Fire Emblem 14 Fates en le faisant apparaître grâce à son Amiibo.