Gordon FreemanPhysicien et héros de Half-Life

Physicien au centre de recherches de Black Mesa, il est le héros de trois des cinq épisodes que compte la série Half-Life. Reconnaissable facilement grâce à ses lunettes, sa barbichette, sa combinaison orange et son pied-de-biche.

La description détaillée ci-dessous risque de comporter du spoil, survolez-la pour afficher le texte.

La bio du chercheur

Gordon_letter_PS2Gordon Freeman est le personnage principal de Half-Life, FPS sorti en 1998, chargé d’enrayer l’invasion de créatures extra-dimensionnelles provoquée par une expérience scientifique ayant mal tourné. Il est également le héros de Half-Life 2, Half-Life 2 : Episode One et Episode Two. Il fait de brèves apparitions dans les dérivés du premier opus, à savoir Opposing Force et Blue Shift.

Selon la biographie fournie dans le manuel de la version PS2, Gordon Freeman, chercheur en physique théorique diplômé du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Cambridge (Etats-Unis), est originaire de Seattle et aurait manifesté très tôt une propension pour la physique théorique, la mécanique quantique et la relativité, s’inspirant d’Albert Einstein, de Stephen Hawking et de Richard Phillips Feynman. Il est par ailleurs l’auteur d’une thèse sur la téléportation intitulée « Observation de l’intrication Einstein-Podolsky-Rosen sur les structures supraquantiques par induction au travers d’un cristal transuranien non linéaire de longueur d’onde extrême impulsé par un réseau de source verrouillé »… C’est cela oui…

Il poursuivit ensuite ses expériences sur la téléportation en Autriche à l’Institut de Physique Expérimentale d’Innsbruck, mais dépité par la lenteur des recherches dans ce domaine au sein des structures académiques, il se mit en quête d’un emploi ne relevant plus de l’éducation. Isaac Kleiner, l’un de ses anciens professeurs et mentor du MIT lui proposait alors un poste dans son équipe de chercheurs sur un projet financé par le gouvernement américain au centre de recherche de Black Mesa (Black Mesa Research Facility) situé dans le désert du Nouveau-Mexique, qu’il intégra le 5 mai 200-, à l’âge de 27 ans. À peine onze jours après son arrivée, il participa à la fameuse expérience ratée, point de départ de ses aventures.

Gordon, ce héros lambda

2084968-half_life_gordon_freemanGordon Freeman n’a à priori pas le profil du parfait héros. Rat de laboratoire, il n’a pas de compétences particulières le désignant comme sauveur de l’humanité. Et c’est sans doute en cela qu’il est tant apprécié des gamers. Il n’est pas un marine (prononcez [meurine]) indestructible, expert au combat à mains nues et aux explosifs, bien que Gordon manipule sans trop de problèmes les différentes armes collectées sur sa route, l’arme qui le caractérise restant cependant le bon vieux pied-de-biche. Il est doté d’une combinaison HEV (Hazardous Environnement Suit) rechargeable, qui absorbe la majeure partie des dégâts qu’il subit et sans laquelle il ne ferait pas de vieux os. Le sigle Lambda floqué sur la combi est le symbole de la constante de désintégration radioactive, appelée également période radioactive ou demie-vie, d’où Half-Life..

La genèse selon Valve

ristou_the_space_biker

Ivan le motard de l’espace

Pour créer le visage de Gordon, visible uniquement sur la jaquette, le personnage n’apparaissant jamais dans le jeu, les traits de plusieurs développeurs de Valve ont été combinés. Une version antérieure de Freeman, doté d’une barbe plus fournie, lui a valu le surnom d’Ivan the space biker. Il est à noter que pour accentuer l’immersion du joueur, Gordon reste constamment muet.

Pour la petite info, son nom est un hommage à Freeman Dyson, physicien et philosophe, trouvé par le directeur de Half-Life Gabe Newell, avec l’aide de Marc Laidlaw, auteur de romans et scénariste de Valve Software. Ce dernier avait initialement proposé le nom de Dyson Poincaré, en référence à Henri Poincaré. Cocorico ! Mais il faut reconnaître que ça le fait moins..

 

Après m'être fait la main (et des ampoules) sur Atari 2600, GameBoy et Mégadrive, j'ai enchaîné par la Saturn (paix à son âme), PSone et XBOX. Côté Next Gen, je suis plutôt pro-XBOX360. Sinon imitateur officiel de Kyle XY, 3ème dan d’origami.