Faith ConnorsHéroïne de Mirror's Edge

Rédigé par

Faith Connors a vu sa mère mourir pour la liberté d'expression lors d'une émeute anti-manifestants. Elle continuera à porter les valeurs transmises par sa mère en délivrant des messages qui ne passeront pas par le contrôle du régime totalitaire au pouvoir. Elle devient alors une héroïne car elle prend une position courageuse dans une situation extrême, et pas parce qu'elle possède des super pouvoirs, des gadgets, ou des attributs physiques hors normes.

La description détaillée ci-dessous peut de comporter du spoil.

Des raisons personnelles face à la raison d’état

Premiers artworks de Faith.

Premiers artworks de Faith.

Faith Connors est le personnage principal de Mirror’s Edge. Elle a vu sa mère mourir pour la liberté d’expression lors d’une émeute anti-manifestants. A 16 ans, elle quitte le domicile familial pour devenir messagère sous le commandement de Mercury, suivant ainsi les traces de sa défunte mère. Son rôle est de transmettre des messages confidentiels dans une ville où toute information est filtrée. Il va sans dire que le fait d’agir dans l’ombre la met en confrontation directe avec les forces de l’ordre.

De type eurasienne, Faith arbore deux tatouages mystérieux. L’un situé autour de son œil droit et l’autre sur son bras droit.

La ville du jeu Mirror's Edge.

La ville du jeu Mirror’s Edge.

Elle vit dans une ville où le crime n’existe pas. La vie est aisée et sécurisée pour tous les gens qui restent dans le système. Mais la paix a un prix. En effet, le peuple n’a plus son mot à dire face au régime totalitaire qui contrôle tout. Les communications, les médias, la police, tout est sous surveillance et les balles pleuvent sur ceux qui osent s’opposer aux dirigeants. Le jeu démarre lorsque Robert Pope, un candidat ouvert à une vraie démocratie, se présente aux élections. A la suite d’un complot, ce dernier est assassiné et Kate, la sœur de Faith, est suspectée. Faith va donc tout tenter pour retrouver les vrais coupables de l’assassinat et les raisons qui l’entoure.

Une réflexion sociétale

Les éléments rouges indiquent le chemin que doit suivre Faith.

Les éléments rouges indiquent le chemin que doit suivre Faith.

Le but du jeu est simple : il suffit de traverser la ville en passant par les toits ou à travers les immeubles pour délivrer des messages qui serviront à éclaircir les circonstances du meurtre de Robert Pope. Cependant, la trame de fond à base de complots et de liberté apporte au jeu une réflexion bien plus profonde. Dans le guide stratégique de Mirror’s Edge, le producteur Owen O’Brien explique que le jeu « pose la question de savoir quelle proportion de votre liberté personnelle vous êtes prêts à donner en échange d’une vie confortable. »

L’autre thème abordé, toujours selon O’Brien, c’est « qu’on ne peut pas forcer les gens à vivre selon telles règles dans telle société, même si cette dernière est meilleure. »

Un jeu de parkour à la première personne portant une réflexion sur la liberté, la sécurité et le contrôle de l'information. Un genre atypique pour un sujet qui l'est tout autant.

Un jeu de parkour à la première personne portant une réflexion sur la liberté, la sécurité et le contrôle de l’information. Un genre atypique pour un sujet qui l’est tout autant.

Au-delà de ces questions profondes que le joueur sera amené à se poser à travers le regard de Faith, on peut également noter que le personnage principal n’est pas comme les autres. Dans les jeux vidéo, les personnages féminins et en particulier les héroïnes sont souvent des femmes blanches très sexuées. Ce n’est pas le cas de Faith, qui est eurasienne. Elle n’a pas d’énormes obus et ne cherche pas non plus à jouer de son charme. Owen O’Brien explique : « Je voulais un personnage féminin fort, qui pourrait toucher aussi bien les femmes que les hommes. Une véritable héroïne humaine qui soit athletique et attirante mais pas over-sexualisée. Quelqu’un qui devient un héros pas grâce à des super pouvoirs ou des armes high-tech, mais grâce à comment elle réagit face à la situation extrême face à laquelle elle se trouve. Quelqu’un qui soit iconique et inspirant sans être inatteignable. »

Au final, Faith n’est pas un personnage particulièrement profond. On ne l’entend pas assez dans le jeu pour savoir si elle réfléchit à sa condition d’être humain, avec en question centrale son rapport à la liberté et la sécurité. Perdre de la liberté pour gagner de la sécurité, ou l’inverse ? C’est surtout l’histoire racontée dans Mirror’s Edge qui place Faith au centre de ces questions auxquelles seuls les joueurs pourront répondre.