Dr. EggmanEnnemi principal de Sonic

Rédigé par

Dr. Eggman est le principal ennemi de Sonic, dans la série du même nom. Savant fou à l’intelligence hors norme, il capture des animaux pour en faire des robots dans le but de conquérir le monde. Dr. Eggman est aussi connu en temps que Doctor Ivo Robotnik. C’est d’ailleurs sous le nom de “Robotnik” qu’il est connu aux États-Unis, au Québec et en Europe, jusqu’à ce que SEGA en décide autrement, à la sortie de Sonic Adventure sur Dreamcast.

La description détaillée ci-dessous peut de comporter du spoil.

L’intelligence au service du mal ?

Le professeur Gérald Robotnik

Le professeur Gérald Robotnik

Il est le petit-fils du Professeur Gérald Robotnik, scientifique de renommée mondiale et créateur de la première colonie spatiale et du projet Shadow. Inspiré par cet homme, Robotnik décida de devenir un grand scientifique. Par contre, contrairement à son grand-père qui était bon et humaniste, il emploie son intelligence pour faire le mal. Dr.Eggman possède un QI de plus de 300 même s’il se comporte souvent comme un enfant gâté. Il apparaît pour la première fois dans Sonic the Hedgehog sur Mega Drive en 1991. Dr. Eggman est de forte corpulence et s’impose du haut de ses 1m85 pour 128kg. Il reste facilement reconnaissable : moustachu, chauve et costume rouge. Son ventre gonflé et son crâne dégarni font penser à un œuf, d’où son nom, Eggman signifiant “homme œuf”. Si Robotnik est d’abord systématiquement l’ennemi de Sonic dans les premiers jeux, il peut parfois se rallier à lui. Par exemple, dans Sonic Adventure 2, où il fait partie des personnages jouables, il finit par s’allier au hérisson afin de sauver la Terre menacée de destruction.

Un artwork d'Eggman dans le tout premier Sonic

Un artwork d’Eggman dans le tout premier Sonic

Dans Sonic Lost World, il doit également s’unir à son vieil ennemi pour combattre les Effroyables Six, des créatures qu’il avait lui-même libérées mais qui s’étaient finalement retournées contre lui. Robotnik est donc un personnage ambigu partagé entre son désir de dominer le monde et d’écraser les Fédérations Unies, responsables de la perte de son grand père, et l’héritage de celui-ci qui n’était pas foncièrement mauvais. Le savant fou a aussi un descendant, Eggman Nega Robotnik. Nous le découvrons dans Sonic Rush où il est présenté comme son alter-ego venu d’un monde parallèle. Puis, nous apprenons dans Sonic Rivals que Robotnik est en fait son ancêtre. Celui-ci est encore plus cruel que son prédécesseur.

Une mascotte devenue grand méchant

Si Eggman est devenu l’ennemi juré de Sonic, au début il faisait tout simplement partie d’une série de croquis dessinés par Naoto Oshima.

Un des premiers concept Art du personnage

Un des premiers concept Art du personnage

Alex Kidd naît en 1986 et devient la première mascotte de SEGA, mais celui-ci n’obtiendra jamais la reconnaissance souhaitée. En 1988, la firme veut lancer la Mega Drive et souhaite introduire un personnage plus charismatique. En 1990, obsédé par le succès de Nintendo, le président de SEGA Japon, Hayao Nakayama, lance un concours interne au sein de l’entreprise. Cette nouvelle mascotte devra être le héros d’un jeu d’action. On nomme ce projet “million Seller”, c’est-à-dire qu’il s’agira du premier jeu SEGA devant s’écouler à plus d’un million d’exemplaires. Parmi les employés qui se lancent dans cette aventure, un certain Naoto Oshima. Celui-ci, âgé de 26 ans à l’époque, est fan de comics et de Dragon Ball.

ils auraient tous pu devenir Sonic

ils auraient tous pu devenir Sonic

Ce dernier a déjà œuvré pour les titres incontournables Phantasy Star I et II. Dans la série de croquis qu’il envoie pour sa participation au concours, figurent tout ce qu’il lui passe par la tête, mais pas de Sonic à l’horizon… Dans les dessins que retient la direction figurent un loup, un bulldog, un lapin ainsi qu’un homme à tête d’œuf dessinés par Naoto Oshima. Au final, le lapin sera retenu, puis le projet évoluera jusqu’à créer le célèbre hérisson. L’homme à la tête d’œuf, lui, deviendra son principal ennemi : le Dr. Eggman.

Le parcours du savant fou

Un croquis ou le design du docteur est entre la version classique et la nouvelle

Un croquis où le design du docteur est entre la version classique et la nouvelle

Le design du Dr. Eggman a beaucoup évolué au fil des années. De 1991 à 1994, dans les jeux en 2D où il apparaît, son physique est assez similaire : Pantalon noir, haut rouge et jaune, embonpoint certain et moustache marron. En 2001, à la sortie de Sonic Adventure, les personnages sont pour l’occasion tous revisités. Eggman grandit, sa moustache devient orange et son costume est quelque peu modifié. Ce design restera plus ou moins le même après cela, même s’il a une apparence particulière dans certains jeux, comme dans Sonic the Hedgehog sorti en 2006 où il arbore un physique plus réaliste.

Eggman est présent dans une quarantaine de jeux. Il a même eu son propre opus avec Dr. Robotnik, mean bean machine, une sorte de Puyo Puyo like reprenant les designs du dessin animé Sonic le hérisson.

Son apparence a beaucoup évoulé

Son apparence a beaucoup évolué

Il est également souvent représenté dans l’univers étendu de Sonic, les adaptations animées et surtout les comics où son background est davantage développé. En effet, dans le premier volume de Sonic the comic publié pour la première fois en France dans “Sonic Mag” en 1994, on apprend que le savant s’appelait autrefois Dr. Ovi Kintobor. C’était un scientifique bon et humain qui, un jour, rencontra un jeune hérisson marron qui se vantait d’être le plus rapide du monde. Il le recueillit et l’aida à améliorer ses performances. Deux accidents changèrent leur destin à tous les deux.

Les origines de Sonic et Robotnik dans les comics

Les origines de Sonic et Robotnik dans les comics

Le premier intervint quand Sonic atteint une vitesse trop élevée à l’intérieur du Gyroscope que Kintobor avait créé pour son entraînement. Ceci le transforma, il devint bleu et encore plus rapide. Le second incident est dû à la maladresse du savant. Alors qu’il tenait un œuf pourri dans la main, il trébucha sur sa machine à émeraudes qui renfermait une importante énergie maléfique. Son physique se modifia et il prit la rondeur d’un œuf, tandis que l’énergie maléfique des émeraudes le rendit cruel. Cependant les histoires présentes dans l’univers étendu de Sonic ne sont pas officielles par rapport aux jeux, mais plutôt considérées comme parallèles.

Ses créations les plus notables

Concept art du Death Egg robot

Concept art du Death Egg robot

Créateur de génie, Eggman est à l’origine de la construction de nombreux robots. Ceux-ci ont la plupart du temps pour but de l’aider à asservir le monde ou à affronter Sonic. Outre ses créations habituelles, le savant fou est aussi à l’origine d’inventions plus importantes, comme le Death Egg Robot. Celui-ci apparaît dans Sonic the Hedgehog 2 et son design est inspiré par son créateur. C’est un boss présent sur la station orbitale Death Egg. Cette invention est chère au Docteur car dans Sonic the Hedgehog 3, nous retrouvons ce même robot mais en plus grand. Il réapparaît également dans Sonic the Hedgehog 4. Il en est de même pour la station qui est de nouveau présente sous le nom de Death Egg 2 dans Sonic The fighters avant d’être détruite par son propre créateur.

Adepte de l’adage selon lequel il faut combattre le feu par le feu, Dr Eggman a également créé des robots ressemblant à son pire ennemi. Le premier est Mecha Sonic, que le hérisson doit combattre pour la première fois dans Sonic the Hedgehog 2, aussi connu en français sous le nom de Silver Sonic.

Metal Sonic dans Knuckles Chaotix

Metal Sonic dans Knuckles Chaotix

Cet ennemi sera amélioré et réapparaîtra dans Sonic & Knuckles. Dans Sonic Adventure, nous voyons qu’Eggman n’a pas abandonné ce projet, car on l’aperçoit dans une cuve à l’intérieur de la Death Egg Zone, au côté de Metal Sonic. Celui-ci est le second projet visant à créer une copie robotique du hérisson. Il fait sa première apparition dans Sonic CD et sera présent dans de nombreuses suites. Ce robot a la particularité de s’être émancipé de son créateur. Son caractère changeant à chaque jeu, Metal Sonic n’est pas toujours foncièrement mauvais, mais a pour but de montrer qu’il est le meilleur Sonic.

Parmi les créations robotiques du Docteur restées dans les mémoires, E-102 Gamma. Apparu pour la première fois dans Sonic Adventure, il est programmé pour rechercher les Chaos Emeralds. Il trahit lui-aussi son maître et décide de sauver les animaux menacés par celui-ci. Ainsi il devient l’un des personnages jouables du jeu. Eggman n’a pas vraiment d’intérêt pour ses créations autre que ce qu’elles peuvent lui permettre d’accomplir. Peut-être est-ce pour cela que bon nombre d’entres elles finissent par retourner leur veste.

Eggman le pollueur

Dans une interview dans thisismyjoystick, Yuji Naka, le développeur à la tête de la Sonic Team, déclare :

Dr. Robotnik est une sorte de représentation radicale de tout ce que l’humanité et son impact peuvent avoir sur la nature. En 1991, l’environnement était encore un sujet trop sensible pour en parler directement et, tandis que je conservais mon point de vue, je n’y faisais jamais allusion. Avec Sonic, j’ai reçu l’opportunité d’exprimer ma vision de différentes manières et ainsi, j’ai pu montrer Robotnik polluer et créer des machines qui souillent l’environnement avec Sonic pour mettre un terme à ses plans.

Un animal transformé en robot

Un animal transformé en robot

En effet, Eggman s’attaque aux animaux qu’il transforme en robots. Sonic, l’un d’entre eux, les défend et les libère. il est intéressant de noter que la plupart des personnages qui se battent dans le bon camp de la série sont des animaux : hérisson, renard, échidné ou autre crocodile. Le mal est personnifié par un humanoïde et ses créations, bien que parfois celles-ci soient capables de se rebeller dans leur propre intérêt ou pour protéger la nature comme c’est le cas pour E102-Gamma.

Eggman s’est imposé au fil des jeux comme le plus grand ennemi de Sonic, même si parfois il est relégué au second plan, voire absent comme dans la version 3DS de Sonic Boom. Personnage symbolisant les défauts de l’être humain, il est parfois, comme lui, capable de repentance. Mais comme il fait partie des méchants qu’on adore détester, il revient toujours la tête pleine de plans pour dominer le monde et affronter inlassablement son ennemi et rival de toujours.