Cloud StrifeProtagoniste récurrent de la compilation Final Fantasy VII

Cloud est le personnage principal de la compilation Final Fantasy VII, jeu de rôle japonais mythique datant de 1997. Créé par Tetsuya Nomura au tout début du développement du jeu, Cloud fait partie des personnages les plus marquants de toute la saga Final Fantasy pour plusieurs raisons. Il est le premier héros de la franchise à débarquer sur PlayStation et sa personnalité complexe ainsi que son passé trouble font de lui un protagoniste mémorable.

La description détaillée ci-dessous risque de comporter du spoil, survolez-la pour afficher le texte.

Un hérisson blond torturé

Ah oui... Il y a comme un petit air de famille, c'est vrai !

Ah oui… Il y a comme un petit air de famille, c’est vrai !

Cloud est reconnaissable avant tout grâce à deux choses : son immense épée broyeuse et sa coupe de cheveux blonde toute en piquants façon super Saiyen énervé. Sa coiffure hérissée est devenue emblématique et indissociable de son apparence, à tel point que certains comparent sa tête à celle d’un chocobo, les gros oiseaux jaunes récurrents de la franchise. Il possède également des yeux d’un bleu vif, signe d’un contact prolongé avec de la Mako, source primaire d’énergie dans Final Fantasy VII.

Il est aussi affublé d’un pantalon et d’un haut bleu-gris, uniforme des premières classes du SOLDIER, alors qu’il n’en a, en vérité, jamais fait partie. Sa tenue et son apparence peuvent toutefois varier selon ses apparitions dans les différents jeux et autres supports dans lesquels on peut le croiser.  Dans Kingdom Hearts par exemple, son apparence est plus proche de celle de Vincent Valentine, et dans Final Fantasy VII Advent Children, il arbore une coupe de cheveux plus réaliste.

Cloud est un garçon plutôt compliqué… Parfois souriant et meneur, il peut aussi se montrer renfermé et peu loquace, cela à cause d’un passé difficile et d’une histoire personnelle qui le hante. Son nom lui-même fait référence à ses démons, puisque « cloud » signifie « nuage » en anglais et peut faire penser au côté ombrageux du garçon, tandis que « strife » veut dire « lutte », ce qui fait sans doute référence au combat intérieur dont il est victime. C’est au contact des gens qui sont importants pour lui que Cloud se forgera et changera au fil des années. On le voit plus solitaire que jamais au début de Advent Children, où sa solitude et son insoumission sont symbolisées par l’emblème en forme de tête de loup qu’il porte sur l’épaule.  

Amis, promesses et désillusions

Cloud est né au village de Nibelheim. Son père est mort alors qu’il était très jeune et c’est donc seule que sa mère l’éleva. Durant sa plus tendre enfance, il devint très ami avec Tifa Lockhart qui habitait non loin de chez lui. Beaucoup plus populaire et courageuse que lui, elle devint vite une source d’admiration pour le jeune homme qui, lui, était renfermé et solitaire. Au cours d’une expédition au mont Nibel, Tifa fut blessée. Se sentant coupable, Cloud imagina que sa faiblesse était à l’origine de l’accident et il se mit alors en tête de devenir un héros pour protéger et impressionner son amie.

Une promesse difficile à tenir...

Une promesse difficile à tenir…

À l’âge de treize ans, Cloud entendit parler de Sephiroth et de ses exploits. Il fit alors à Tifa la promesse de devenir assez fort pour pouvoir la protéger quand elle aurait des ennuis, et quitta son village natal afin de rejoindre l’unité d’élite du SOLDIER. Malgré la meilleure volonté du monde, le jeune homme fut jugé trop faible et ne put s’engager, il devint alors simple fantassin dans l’armée de la Shinra.

C’est lors d’une mission à Modeoheim qu’il rencontra son futur meilleur ami, Zack Fair, SOLDIER première classe, avec lequel il retournera à Nibelheim accompagné de Sephiroth, pour enquêter sur le réacteur endommagé du mont Nibel. Lors de cette mission, il reverra Tifa. Honteux de ne pas avoir pu tenir sa promesse, il gardera toutefois son casque afin qu’elle ne puisse pas le reconnaître.

Un peu plus tard, Sephiroth deviendra fou en découvrant le secret de ses origines et blessera Tifa et Zack en se rendant au réacteur du mont Nibel. Fou de rage d’avoir laissé une fois de plus sans protection les gens qu’il aime, Cloud mettra en oeuvre des forces insoupçonnées pour tenter de vaincre celui qu’il admirait tant peu de temps avant. Il sera quand même terrassé et lui et Zack seront emmenés par le professeur Hojo dans le manoir Shinra. Celui-ci les plaça dans des conteneurs pleins de Mako dans lesquels ils restèrent prisonniers durant quatre ans. Zack finit par réussir à les en sortir et s’occupa de transporter Cloud, assommé par la surdose de Mako dans son organisme. Zack mit à Cloud les vêtements du SOLDIER et s’enfuit avec lui. Il mit ensuite Cloud à l’abri afin d’affronter à lui seul l’armée de la Shinra qui leur barrera la route un peu plus loin. Une fois sorti de son état léthargique, Cloud retrouvera son ami laissé pour mort.

Cloud ne se remettra jamais vraiment de ce moment

Cloud ne se remettra jamais vraiment de ce moment

Zack mourra finalement aux côtés de son frère d’arme, lui léguant son épée. Profondément traumatisé par le décès de Zack et les souvenirs altérés par les expériences réalisées par Hojo sur son corps, Cloud prend alors le chemin de Midgar en s’imaginant faire partie du SOLDIER et en ayant effacé Zack de son esprit, la douleur intense de la perte d’un être cher ayant fait disparaître son ami de sa mémoire.

Ce n’est que bien plus tard, aidé par Tifa, qu’il reconstituera le puzzle qu’est devenu sa mémoire et résoudra toutes les énigmes de son passé oublié.

Une personnalité conditionnée par l’entourage

Loin de correspondre à l’archétype du héros au grand coeur que l’on connaît, Cloud se révèle être motivé par l’argent au début de Final Fantasy VII. Plutôt taciturne et froid de prime abord, Cloud se montre souvent distant avec les gens qui l’entourent, même ceux dont il devrait être très proche, comme Tifa. Il ne porte que peu d’intérêt au monde qui l’entoure. Pourtant, il nous apparaît comme un personnage fort, aussi bien physiquement que mentalement et semble être un vaillant combattant. Son soi-disant passé de SOLDIER première classe et le fait qu’on nous le présente comme la personne ayant vaincu Sephiroth contribuent sans doute à berner le joueur aussi bien que l’entourage du personnage. Au fil du jeu, on se rend compte que ce côté misanthrope est en réalité une carapace qui cache un être mal dans sa peau et torturé qui ne sait pas vers qui se tourner ni à qui faire confiance. On voit d’ailleurs au fur et à mesure que l’histoire avance  et au travers de flash-back que Cloud est en réalité un personnage assez faible, plutôt à fleur de peau, qui a tendance à s’apitoyer sur son sort et facilement influençable. 

Zack, puis Aerith... Cloud ne serait-il qu'un chat noir ?

Zack, puis Aerith… Cloud ne serait-il qu’un chat noir ?

C’est sa rencontre avec une certaine Aerith qui finit par bouleverser le jeune homme et changera petit à petit sa façon de voir les choses mais aussi sa façon d’être. Il parvient à se montrer plus ouvert, taquinant même parfois les membres de son équipe. Il devient finalement le leader incontesté de ses compagnons et ne manque pas une occasion de faire la preuve de son courage, notamment quand il doit secourir Aerith. L’assassinat de celle-ci par Sephiroth permet à Cloud d’exprimer enfin pleinement la haine qu’il ressent envers son plus grand ennemi, mais aussi de mettre des mots sur sa peine : « Aéris est partie, elle ne rira plus, ne pleurera plus, ni ne se mettra en colère… Et cette douleur que je ressens ? Mes doigts picotent, ma bouche est sèche, mes yeux me brûlent » Même s’il parviendra à vivre avec, la perte de Zack et d’Aerith ne cessera de le torturer, jusqu’à la fin de Final Fantasy VII : Advent Children, où une vision de ses deux amis semblant heureux viendra un peu alléger le fardeau de la culpabilité qui le ronge et lui permettra d’entamer son deuil.

La patte Nomura

Cloud marque un vrai tournant dans le monde du RPG et est caractéristique des personnages créés par Tetsuya Nomura. Il se trouve à la lisière de l’âge adulte (il a la vingtaine dans Final Fantasy VII), il se démarque par son côté taiseux et un peu renfermé et par son identité en construction, alors que des personnages comme Edward ou Locke de Final Fantasy VI affichaient des profils plus âgés et plus matures. Cette tendance au héros sombre et torturé sera encore un peu plus amplifiée par Squall, héros de Final Fantasy VIII.

Les premières esquisses de Cloud

Les premières esquisses de Cloud tel qu’on le connaît

Cloud est l’un des trois premiers personnages créés par Nomura pour le jeu, avec Aerith et Barret. Il fut chargé de son apparence et de sa personnalité, tandis que son passé et sa relation avec Sephiroth furent confiés à Yoshinori Kitase et Kazushige Nojima. Selon son créateur, Cloud devait au départ posséder des cheveux noirs gominés et plaqués vers l’arrière, sans pointes ni épis, pour contraster avec la longue chevelure argentée et flottante de son ennemi. Finalement, c’est pour appuyer le côté leader du personnage que Tetsuya Nomura l’a affublé d’une extravagante coiffure blonde, en piques, caractéristique des manga. Ce design sera quand même conservé et sera utilisé pour le personnage d’Angeal Hewley dans Crisis Core. Yoshitaka Amano, célèbre peintre et character designer de la série, sera quant à lui chargé des concept art et des artworks des personnages.       

Passage à la postérité

Le parcours de Cloud est marqué par le doute et la souffrance, et même si le jeune homme ne semble pas avoir les capacités physiques et mentales d’un redoutable mercenaire, il parvient à se faire violence et à lutter pour ce qui lui est cher. C’est d’ailleurs ce qui le rend attachant et ce qui aura fini par faire de lui l’un des protagonistes les plus marquants et les plus aimés de toute la saga Final Fantasy.

Cloud version Last Order

Cloud version Last Order

Si l’on mesure la célébrité d’un personnage au nombre d’apparitions qu’il fait dans d’autres jeux que le sien, alors on peut dire que Cloud Strife est devenu culte. Il est évidemment présent dans tous les titres de la compilation Final Fantasy VII, qu’il s’agisse de jeux ou non, qui complètent et étoffent l’histoire du jeu original, à savoir Before Crisis, Crisis Core, Last Order, Advent Children et Dirge of Cerberus.

Mais il a aussi fait de nombreuses apparitions dans d’autres jeux, spin off ou non de la franchise Final Fantasy. Il est par exemple jouable dans plusieurs titres se déroulant dans l’univers Final Fantasy, comme les deux Dissidia, titres mêlant combat et RPG, dans Theatrhythm, jeux de rythme ou encore FF Tactics : The War of the Lions et Chocobo Racing, dans lesquels il est un personnage caché.

Bien avant Dissidia, Cloud distribuait des raclées dans Ehrgeiz

Bien avant Dissidia, Cloud distribuait des raclées dans Ehrgeiz

On le rencontre aussi dans Kingdom Hearts, qui mêle les univers de Disney et de Final Fantasy, et dans des jeux un peu plus « hors sujet » comme Ehrgeiz, jeu de combat dans lequel il est jouable.

Des clins d’oeil lui sont aussi faits dans d’autres jeux, parmi lesquels FF XIII : Lightning Returns, dans lequel on peut équiper Lightning avec la tenue de Cloud, et ce même costume est téléchargeable dans Little Big Planet 2.

Que l’on aime ou pas Final Fantasy, on est obligé de voir en Cloud un personnage incontournable, pour ne pas dire culte, qui a marqué toute une génération de joueurs. Nombreux sont les fans de J RPG à avoir découvert et aimé le genre à travers et grâce à lui et à sa bande, voyant le jeune homme comme un porte étendard du genre et un emblème. Complexe et torturé mais courageux et fragile, le natif de Nibelheim aura su se rendre attachant et séduire les amateurs de RPG, pour finalement devenir l’un des personnages les plus marquants du genre.  

Pixelle

, rédactrice

Accro à la culture vidéoludique, fan girl de Final Fantasy et amoureuse transie de Link, je souhaite bon courage à quiconque essaiera de me retirer la manette des mains