Bowser KoopaTerrible roi Koopa

Bowser est une figure emblématique du grand méchant dans le jeu vidéo, si ce n’est le plus populaire. Succédant à Donkey Kong comme principal adversaire de Mario, il est présent dans la série et les spin-off de Super Mario Bros. depuis l’arrivée de Nintendo dans le domaine des consoles de salon.

La description détaillée ci-dessous risque de comporter du spoil, survolez-la pour afficher le texte.

Un nouveau personnage original

bowser-contenu11

Shigeru Miyamoto et Takashi Tezuka

En juin 1982, Nintendo se fait attaquer en justice par Universal pour plagiat. Le personnage de Donkey Kong est trop semblable à celui de King Kong, jusqu’à provoquer la confusion chez le public. Si Nintendo remporte avec succès ce procès, il nous est permis d’imaginer que son image étant entâchée, la société préfère alors amoindrir le rôle de son primate pour un tout nouvel ennemi éloigné de ce qui existerait déjà. Ce dernier devrait d’autant plus s’intégrer au nouvel univers à la fois féérique et délirant créé par les concepteurs de Super Mario, Shigeru Miyamoto et Takashi Tezuka.

La création de Bowser Koopa se fait en parallèle de celle de l’autre grand méchant de l’univers Nintendo, Ganondorf pour The Legend of Zelda. Ils sont alors tous les deux imaginés comme étant des « rois taureaux démoniaques ». L’idée du taureau provient du film d’animation Alakazan, le petit Hercule d’Osamu Tezuka, mais aussi du personnage Ox King présent dans les premiers tomes du manga Dragon Ball, une référence dans l’imaginaire du Royaume Champignon. Chacun de ces antagonistes a pris la forme que nous leur connaissons aujourd’hui, mais les premières esquisses de Miyamoto pour l’adversaire de Mario correspondent à un roi taureau. Le rendu n’est pas satisfaisant et plus proche d’une tortue en vérité que d’un bovin : le destin du personnage est scellé pour devenir le roi des tortues. Seules les cornes sont conservées pour le chef des Koopas, lui conférant un air redoutable.

Bowser apparaît pour la première fois dans Super Mario Bros. en 1985 sur Famicom.

Bowser apparaît pour la première fois dans Super Mario Bros. en 1985 sur Famicom.

Le nom de Koopa proviendrait quant à lui d’un plat coréen épicé appelé Kuppa qu’auraient dégusté les créateurs Miyamoto et Tezuka. Ainsi, c’est l’aspect agressif et prédateur qui serait mis en avant, bien qu’il s’agisse d’un bouillon végétarien… Au Japon, encore aujourd’hui, seul le nom de Koopa désigne officiellement le personnage. Bowser est le résultat de l’exportation du jeu aux États-Unis. L’appellation occidentale correcte reste l’association de ses deux noms : Bowser Koopa et son nom complet est King Bowser Koopa.

Sa première apparition dans Super Mario Bros. sur la Family Computer ou Nintendo Entertainment System dans nos contrées, participe au succès du titre. Dans la version occidentale de Super Mario Bros. 2, anciennement Yume Kōjō: Doki Doki Panic, il est remplacé par la grenouille géante Wart qui rencontre quelques réticences. À partir de là, Bowser est présent dans chacun des jeux de la licence comme rival de Mario.

Les desseins du Roi Koopa

Le passe temps préféré de Bowser : enlever la princesse Peach.

Le passe temps préféré de Bowser : enlever la princesse Peach.

Bowser n’a qu’une idée en tête : enlever la princesse Peach afin qu’elle devienne sienne. Il fait son apparition en général au tout début du jeu pour mettre à exécution son plan, bien souvent sous les yeux impuissants de Mario et ses acolytes. En prime de cela, il transforme le Royaume Champignon en terre hostile avec une importante cargaison de monstres en tout genre. Parfois, comme c’est le cas dans Super Mario Bros. 3, Bowser lance un sort maléfique au père de Peach, autrement dit le roi. Il prend également un malin plaisir à enchaîner Toad et ses compères ou, à de plus rares occasions, Luigi. Cette obsession pour la princesse est quasi systématique : Bowser est un personnage obstiné qui s’acharne à accomplir la mission qu’il s’est donné. Et ce n’est pas la mort qui l’arrête pour autant, car malgré ses répétitives chutes dans la lave, il revient toujours dans l’aventure suivante avec les mêmes projets. Il est enfin celui qui offre un tout nouveau travail aux frères plombiers, éloignant ce cliché des moustachus italiens spécialisés en tuyaux en les transformant en héros du dimanche.

Oh mais qui voilà ? Ça c'est une surprise !

Mais qui voilà ? Ça c’est une surprise !

Le maléfique roi Koopa montre son vrai visage pour la première fois lors du combat final dans Super Mario Bros. Il attendait Mario paisiblement en fin de parcours alors qu’il envoyait des répliques de lui-même dans les petits châteaux des différents mondes. Dans les épisodes, ses plans sont quasi toujours identiques : le héros doit progresser à travers plusieurs zones thématiques avec pour chacune au moins une étape par un château où les sbires de Bowser tentent de mettre un terme à l’avancée de Mario. Le joueur n’est plus dupe mais l’idée est de laisser croire au protagoniste que Bowser détient Peach prisonnière dans chacune de ces fortifications. Cependant celle-ci se trouve soit depuis le début dans le château final de Bowser, soit elle échappe au plombier pour se voir entraînée dans le suivant. Un nouveau défi apparaît à partir de l’épisode sur Nintendo 64, celui des étoiles dispersées par le roi tortue et indispensables pour franchir les portails qui relient les mondes jusqu’à l’affrontement ultime.

Si certains aiment à penser que Peach se laisse volontiers kidnapper par Bowser à force d’éternel recommencement, Mario ressort chaque fois vainqueur. Et pourtant, dans Super Paper Mario Wii, le ravisseur n’a jamais été aussi près d’atteindre son but grâce au mariage arrangé par le Comte Niark.

Un grand méchant…

bowser-contenu02

Bowser se distingue des autres tortues par son physique imposant. Bien plus grand et costaud, ses écailles sont aussi jaunes, mais sa carapace verte est surmontée de larges pics. Il possède par ailleurs des griffes menaçantes et une paire de cornes. Ses épais sourcils ainsi que sa crête sont de couleur rousse. Ajoutés à cela des bracelets et un collier en cuir, Bowser embrasse un look de mauvais garçon parfaitement assumé. Son apparence a certes évolué au fil du temps mais reste cependant fidèle à sa première apparition. Dans d’autres médias, il peut cependant davantage se rapprocher d’un dragon, crocodile ou dinosaure : il opte pour une peau verte et une tête plus proche des autres reptiles que celle de la tortue dans le dessin animé Super Mario Bros. : The Super Show ou encore la bande dessinée officielle.

Dans Super Mario 64 et l'arrivée de la 3D, Mario a trouvé un nouveau point faible à Bowser.

Dans Super Mario 64 et l’arrivée de la 3D, Mario a trouvé un nouveau point faible à Bowser.

Craint de tout le monde, même des siens, Bowser est connu pour sa force. Son atout principal est le feu qu’il peut cracher comme un dragon, le lancer sous forme de boules ou encore enflammer la balle dans les séries des Mario Tennis ou Mario Golf. À de rares occasions, il peut aussi se transformer en Titan dans Super Mario Galaxy 2 ou lorsqu’il est près de la mort. Malgré les objets conférant du pouvoir à Mario, il est toujours physiquement au-dessus de lui et c’est d’autant plus le cas au fil des épisodes. Sa carapace lui sert d’armure pour parer les coups mais c’est aussi une manière de charger ses ennemis. Le passage à la 3D avec la Nintendo 64 lui a donné une carrure plus imposante encore, de nouveaux mouvements et davantage de possibilités dans les combats. Dans les spin-off comme Mario Kart il correspond bien souvent au personnage lourd, parfois rapide ou bien au contraire très lent. Dans Mario Smash Football, il obtient le rôle du perturbateur lors des matchs sans pour autant être jouable.

Un interrupteur et c'en est fini de Bowser.

Un interrupteur et c’en est fini de Bowser.

Il incarne l’image du méchant qui tape fort et par la même occasion la brute de service. Et comme bien souvent avec ce genre de personnage, son gros point faible est son manque crucial d’intelligence. Bowser pense gagner avec sa force et écraser ses adversaires. Il suffit cependant d’esquiver et finalement de le mener vers sa chute dans les courants de lave en le laissant se prendre à ses propres pièges, ou en appuyant simplement sur un interrupteur. Bowser est finalement son pire ennemi.

… pas si mauvais

Dans Mario et Luigi : Voyage au centre de Bowser les ennemis deviennent alliés.

Dans Mario et Luigi : Voyage au centre de Bowser les ennemis deviennent alliés.

Les premières aventures présentent le roi Koopa comme un monstre machiavélique. Cependant dans certains épisodes il se révèle ne pas avoir si mauvais fond. Dans ceux plus orientés jeux de rôle comme Mario RPG, Mario et Luigi ou encore Paper Mario, Bowser n’est pas toujours l’ennemi le plus redoutable de la partie. Pour contrer le véritable méchant, il s’allie avec Mario et ses amis contre une menace commune. Son corps devient même l’univers du jeu Mario et Luigi : Voyage au centre de Bowser prêtant ainsi sa force pour la survie de leur monde. Il devient ainsi un anti-héros.

Toujours dans ces titres, Bowser se voit même pousser des talents en matière de rire en ridiculisant sans cesse Mario. Son seul atout n’est pas non plus la force. Il se veut aussi artisan avec la construction de navires volants et a déjà fabriqué des machines électriques dans le but d’atteindre son objectif. Ce dernier n’est d’ailleurs pas celui d’un méchant sanguinaire qui voudrait détruire le monde tout entier juste pour assouvir sa soif de vengeance ou devenir le maître. Non, finalement Bowser est un méchant presque attachant, l’histoire d’un despote victime d’un amour non réciproque et aux multiples tentatives ratées.

Jamais sans alliés

Le Royaume de Bowser ne compte que des fidèles alliés au roi. Parmi eux les classiques Koopas Troopas et Goombas avec leurs dérivés volants ou géants mais aussi les plantes Piranha, les Frères Marto, Lakitu, etc. Kamek son magicien est aussi un bras droit essentiel donnant toujours plus de pouvoirs au roi tortue.

Les sbires de Bowser : les Koopalings.

Les sbires de Bowser : les Koopalings.

Dans Super Mario Bros. 3 sept nouveaux alliés de poids font leur entrée. Il s’agit des Koopalings dont les noms font référence pour chacun à des chanteurs. Longtemps considérés par les joueurs comme étant les fils de Bowser, Miyamoto a déclaré en 2012 que ce n’était pas le cas. Le seul fils officiel est Bowser Jr. dans Super Mario Sunshine, qui devient un personnage récurrent par la suite. Les mini-Bowser sont également ses sbires et sont uniquement présents dans certains jeux Mario Party. Pour la première fois dans Yoshi’s Island, Bébé Bowser fait son apparition en tant que dernier ennemi. Il refait surface dans Mario et Luigi : Les Frères du Temps comme nouvel allié de Bowser bien qu’il s’agisse de lui enfant.

Bowser Skelet

Bowser Skelet

Bowser Skelet, Skelebowser ou encore Dry Bowser chez nos voisins britanniques est la réplique de Bowser en squelette. S’agit-il du roi des Skelerex ? Souvent qualifié de frère jumeau, il apparaît toutefois comme Bowser ressuscité dans New Super Mario Bros. Il est par la suite présent dans de nombreux titres parmi lesquels Mario Kart Wii, Mario et Sonic aux jeux olympiques d’hiver et Mario Tennis OpenMalgré sa force, Bowser a toujours besoin des membres de son royaume pour ralentir la course de son ennemi juré Mario.

Bowser Super Star

Giga Bowser dans Super Smash Bros. Brawl.

Giga Bowser dans Super Smash Bros. Brawl.

Après le lancement des classiques Super Mario Bros., Bowser est présent dans chacune des sous-séries qui en découlent. Il s’impose par ailleurs dans Super Smash Bros Melee avec de nombreux trophées qui lui sont consacrés et opte pour la forme encore plus bestiale de Giga Bowser devenue après l’épisode Brawl le smash final du personnage. Dans ce même titre il s’affirme comme grand méchant de l’Univers Nintendo au côté de Ganondorf dans le mode aventure. Il est un élément central dans Mario Party 10 avec le mode Bowser Party, où il devient un personnage au rôle particulier. De nombreux clins d’oeil lui sont faits dans des jeux vidéo extérieurs à la licence Super Mario comme ci dessous :

Sim City (SNES), Tetris (NES), Nintendogs (DS), Alleyway (GB), Pikmin 2 (NGC) Super Metroid (SNES) et The Legend of Zelda : OoT (N64)

Sim City (SNES), Tetris (NES), Nintendogs (DS), Alleyway (GB), Pikmin 2 (NGC) Super Metroid (SNES) et The Legend of Zelda : OoT (N64)

Il est aussi présent aux côté des personnages de la série dans les autres médias. Bowser est interprété par Denis Hopper dans le tristement célèbre premier film hollywoodien adaptant l’univers d’un jeu vidéo Super Mario Bros. Ici, il ne s’agit pas d’un roi tortue mais d’un dictateur on ne peut plus humain d’une civilisation formée de dinosaures anthropomorphes. Cette fois-ci, le cœur de Bowser balance pour la princesse et archéologue Daisy. De manière plus authentique, nous le retrouvons dans des séries et un film d’animation : Super Mario Bros. The Super Show, Amada Anime Série : Super Mario Bros. et Super Mario Bros. : Peach-Hime Kyushutsu Dai Sakusen! Il fait également une courte apparition dans Les mondes de Ralph aux côtés d’autres stars du jeu vidéo comme M. Bison, le fantôme de Pac Man et Robotnik.

S’il reste indissociable de la licence qui l’a vu naître, Bowser Koopa fait aujourd’hui partie des ennemis les plus célèbres et constants de l’Histoire du jeu vidéo. Avant tout grand méchant et adversaire de Mario dans Super Mario Bros., il dépasse son rôle et devient au même titre que les frères Bros. et Peach un personnage jouable et apprécié dans les autres séries de l’univers. Bowser, c’est l’anti-héros par excellence.

M'dame Encyclopédie chasseuse d'infos retrouvée par hasard au fond d'une bibliothèque. Une histoire de vortex et de katana apparemment.