Les publicités Mario Kart : du jouet au jeu hardcoreNi Science, Ni Art

Rédigé par
Mario Kart - pubs d'antan
Mario Kart - pubs d'antan

Il y a 22 ans jour pour jour, les boutiques japonaises mettaient en rayons la toute nouvelle folie de Nintendo : un jeu de courses avec des karts dans l’univers de Super Mario. Le 27 août 1992, Super Mario Kart voyait le jour sur Super Nintendo. Le succès sera retentissant, tellement que SMK deviendra une véritable saga.

Pour fêter cet anniversaire, nous allons revenir sur quelques publicités diffusées à la télévision française. Au menu, le spot du premier SMK, puis ceux des versions Game Boy Advance et Nintendo DS. Pourquoi ces trois pubs et pas les autres ? Tout simplement parce que la première concerne le premier volet dont nous fêtons l’anniversaire, et parce que les deux autres parlent de zizi et de caca. (Là c’est le moment où on se rend compte que Culture Games est un site vraiment sérieux…)

Super Mario Kart : classique mais efficace

Super Mario Kart débarque en France en janvier 1993. Le jeu vidéo est encore considéré comme un divertissement pour enfants. C’est pourquoi la publicité est conçue de la même manière que pour un jouet. Regardez une pub pour des jouets Tortues Ninja puis regardez celle de Super Mario Kart, même construction.

Dès la première seconde, la pub ci-dessus est clairement destinée aux enfants. Le « Attachez vos ceintures » est d’un banal sans nom. Jeu de voiture = « Attachez vos ceintures »… Les trente secondes qui suivent montrent des extraits directement tirés du jeu et des séquences en dessins animés très réussies avant de se terminer avec une modélisation en 3D (plutôt classe) du circuit du Château de Bowser.

Au final, malgré une construction très basique, on a là une très bonne pub dans laquelle on voit le jeu, on sent la tension de la course, et on réveille l’imaginaire de l’enfant avec une visualisation réaliste de l’univers de Super Mario Kart.

Mario Kart : Super Circuit : drôle et familial

Nous sommes le 14 septembre 2001 et Mario Kart débarque sur Game Boy Advance. En l’espace de huit ans, les publicités ont évolué tout comme la perception du grand public face au jeu vidéo. Nintendo va donc diriger sa campagne vers un public plus mature, tout en faisant de l’œil aux parents. Bref, Nintendo diffuse une publicité plus familiale.

Finis les dessins animés pour enfant, là on est dans la réalité. On montre le jeu en situation réelle avec la console et le câble link permettant de jouer jusqu’à quatre (pour vendre un peu de matos au passage). Pour que le message soit moins brut, on l’habille avec un peu d’humour irrévérencieux mais gentil : des papys jouent (indiquant que le jeu vidéo n’est pas réservé aux enfants et ados) et il y en a un qui se fait cramer la bite. Une bite qui brûle, c’est du rire pour toute la famille (comme Mario Kart) !

Mario Kart DS : Hardcore gamers

On avance encore un peu dans le temps. Nous sommes le 25 novembre 2005 et la Nintendo DS se dote de son épisode de Mario Kart.

Nintendo reprend la formule précédente et la dynamise en insistant sur la jouabilité en ligne, depuis n’importe où et sans fil. On arrête de faire les yeux doux à papa et maman, maintenant on s’adresse aux joueurs, les vrais, les durs, ceux qui jouent tout le temps : chez le coiffeur, dans la rue, sur les chiottes…

Vous savez comment on reconnaît un hardcore gamer ? C’est quelqu’un qui ne sort des toilettes que lorsqu’il ne supporte plus les crampes aux jambes. La preuve dans la vidéo ci-dessus, c’est le mec qui coule un bronze qui gagne la partie, alors qu’il n’a pas poussé que le kart…