Elite : DangerousLes jeux de l'ombre

Rédigé par
Elite : Dangerous
Elite : Dangerous

Une renaissance

Une dizaine d’année après le troisième opus, David Braben annonce qu’Elite : Dangerous sera financé par Kickstarter. Certainement poussé par les fans mais aussi par le succès des jeux old school DoubleFine Adventure, Wasteland 2, Project Eternity et surtout de Star Citizens, Braben annonce la renaissance d’Elite par le financement via Kickstarter !

Pourquoi le crowdfunding attire t-il autant les petits studios ? A priori, simplement parce que les éditeurs ne veulent plus prendre de risques et veulent déjà avoir un produit quasi terminé avant d’accepter de financer.
David Braben prend donc la température en lançant sa campagne de financement sur deux mois.

Une série mythique

Elite premier du nom sur BBC Micro

Elite est une série de simulation spatiale qu’on ne peut oublier. Les plus vieux d’entre nous ont pu jouer au premier du nom (en 1984) qui a été créé par David Braben et Ian Bell. Les deux programmeurs avaient réussi l’exploit de faire tenir 8 galaxies et 2000 étoiles sur 22 Ko. Ce fut le premier jeu en 3D, une vraie révolution et un vrai succès commercial !

Frontier : Elite 2 fut également un grand succès sur Amiga et PC avec un univers encore plus grand, des graphismes actualisés et un gameplay encore plus riche. Elite : the First Encounter a par contre déçu, on retrouvait la magie de la série mais il était bourré de bugs, notamment à cause d’une sortie prématurée due à un désaccord entre l’éditeur et David Braben. On trouve aujourd’hui des versions du jeu sans les bugs.

La série Elite a influencé directement toutes les simulations spatiales comme Wing Commander, Privateer, Freelancer etc.

Un univers riche et une liberté totale

Le succès de cette série est dû à la grande liberté d’action donné au joueur. Il n’y a pas de fin à proprement parler. Le joueur débute avec 100 crédits et un vaisseau. Il peut devenir marchand, chasseur de prime, pirate, contrebandier, mercenaire, explorateur, etc. ou un peu de tout ça à la fois. Le joueur peut aller où bon lui semble, marchander, accepter ou non des missions, découvrir de nouveaux horizons ou juste admirer les différentes planètes avec leur coucher/lever du soleil.

L'univers sera aussi grand que la Voie Lactée

Braben a toujours voulu qu’Elite soit un jeu crédible. La physique newtonienne est implémentée depuis Elite 2 et sera de mise dans Elite : Dangerous.

Les prix des marchandises varient selon les besoins spécifiques et peuvent être complètement déréglés à cause de marchands peu scrupuleux.

La taille de l’univers sera celle de la Voie Lactée, c’est à dire plusieurs centaines de milliards de systèmes. La création d’un univers aussi grand est possible grâce à l’utilisation de la génération procédurale de contenu.

Enfin, un des buts de la série est et sera toujours de passer de la réputation « inoffensif » à « Elite ». Ce n’est évidemment pas obligatoire pour y jouer pleinement.

Un succès

Le financement s’est achevé le 05 janvier 2013, la barre était placée assez haute : 1 250 000 £ (1 550 000 €) mais a été dépassée. La sortie est annoncée pour Mars 2014. En attendant, vous pouvez vous délecter des deux teasers et des artworks ci-dessous.

Le deuxième teaser :

Le premier teaser :