Awesome Games Done Quick 2013Le jeu vidéo engagé

Rédigé par

Comme vous avez pu le lire dans nos colonnes, l’« Awesome Games Done Quick 2013 » s’est déroulé toute la semaine dernière et s’est fini très tôt dimanche matin sur un final splendide. Et puisque chez Culture Games, on possède des rédacteurs près à tout pour leurs chers lecteurs, me voilà revenu de cette épreuve physique et psychologique après près de 40h de visionnage sur les presque 130h de speed-run proposées.

 

Qu’est-ce que l’AGDQ ?

Rappelons le, l’AGDQ (pour Awesome Games Done Quick) 2013, c’est une soixantaine de speed-runners professionnels réunis en un même endroit pour finir plus de 120 jeux le plus rapidement possible, en live et surtout, sans aucune interruption pendant une semaine. Dans quel but me direz-vous ? Pour récolter des dons destinés à la Prevent Cancer Foundation, institut américain qui lutte contre le cancer. L’année dernière, les estimations se basaient sur une récolte de 50.000$, estimations qui furent explosées en atteignant finalement la somme rondelette de 145.000$. Et avec près d’un demi-million de spectateurs durant la semaine dernière, il n’est pas étonnant de voir ce record anéanti Jeudi à 2h du matin heure française, sachant que l’estimation 2012 a été atteinte dès Lundi, soit en une seule journée ! Il faut dire que la Speed Demos Archive, site qui a organisé l’évènement, avait tout prévu pour motiver les troupes : de nombreux goodies, jeux, consoles, etc. étaient mis en jeu et pour les remporter, il suffisait de « miser » son don sur le lot souhaité sachant qu’en donnant sur la semaine, même en plusieurs fois, un minimum de 40$, vous pouviez vous qualifier pour remporter une réplique unique de la Gunblade de Squall dans Final Fantasy VIII. Finalement, c’est un total de 425.340,10$ qui a été récolté ! Autant dire, une véritable réussite.

 

Un marathon interactif

Mais l’AGDQ, ce sont aussi des commentateurs (plus de 70 !) qui ont sacrifié leur sommeil et perdu quelques nerfs pour nous les spectateurs. Et quand on sait que la France est le seul pays qui a mis en place un véritable moyen de retransmission, en dehors des Etats-Unis, on peut se féliciter de détenir autant de passionnés ! Parmi les plus connus, on a bien entendu retrouvé Realmyop, CoeurDeVandale, Ken Bogard mais aussi Usul, Rayas, Bob Lennon et surtout MisterMV qui a laissé tourner sa bécane toute une semaine pour le streaming mais qui a également pris l’initiative d’enregistrer l’entièreté du marathon afin de proposer les runs en VOD sur sa chaîne Youtube. Mais on avait aussi la présence de commentateurs débutants, de speed-runners français et même tout bêtement de spectateurs qui passaient un peu par là. Et si on ne faisait pas partie de ces quelques chanceux, il était possible par le biais du chat IRC, de commenter la run, poser des questions etc., ce qui conférait à cet évènement une allure très conviviale que j’ai apprécié et qui m’a tenu scotché à mon écran. Ce sentiment est même accentué par la présence des défis. En effet, lors d’un don, il était possible de le diriger sur un challenge en particulier comme finir Goldeneye en Agent 00 ou jouer un Shepard féminin plutôt que masculin dans Mass Effect. De la même manière, une run de Skyrim a été présenté après avoir récolté quelques centaines de dollars. Enfin, on pouvait également influer sur des détails du jeu comme le nom du fichier, la langue sélectionnée, etc. C’est ainsi que grâce à la participation massive de la France, Djidane (Zidane en VO) a été renommé Mister MV lors d’une run en deux parties de Final Fantasy IX, que la langue française fut choisie pour Sonic Colours et que le fichier de Zelda II fut nommé FranceZ (hommage à FrankerZ, bien connu des habitués de TwitchTV, également partenaire du marathon).

 

Un défi réussi, un !

Les faits marquants de l’édition 2013

Je parle, je parle, mais j’en oublierai presque l’élément central de cette semaine : le speed-run ! Là aussi, on a eu le droit à des invités de marque comme Cosmo, champion du monde sur une partie des Zelda, Funkdoc, professionnel de Castlevania ou encore Siglemic qui est l’homme qui se rapproche le plus du temps en TAS (Tool-Assisted Speed-Run) de Super Mario 64. L’AGDQ a également été l’occasion de découvrir des speed-runners un peu moins connus comme BlueGlass qui est devenu la mascotte malgré lui de la semaine à cause… d’une chemise jaune, d’où son surnom de Yellow Shirt Guy. Oui, c’est un peu ça aussi l’internet. Cette renommée inattendue lui a d’ailleurs coûté cher sur son unique run, Ecco The Dolphin et des resets à n’en plus finir sur l’avant dernier niveau du jeu. Petite déception pour ses nombreux fans mais c’est aussi ça le live !

 

Malheureusement, même si les ratages furent rares, certains moments n’étaient pas passionnants à commencer par une run en coopération à 4 sur Left 4 Dead ! En facile. Oui, ça casse un peu le mythe. Même constat pour Pokémon Or où Werster, malgré la présentation d’un glitch inédit (une variante du « bug de Célébi » ou « bad cloning » pour ceux que ça intéresse), a été forcé d’abandonner face au Champion de la Ligue après plus d’une demi-heure d’essais infructueux. Cette année a également été l’occasion de retrouver KirkQ tentant de finir Die Hard sur NES après un échec cuisant en 2012. Et ce qui devait arriver arriva, un nouvel échec cette année encore qui a finalement créé le running gag de la semaine d’un joueur aux prises avec un jeu d’une nullité absolue et l’impossibilité de battre son propre record, voire de finir le jeu tout court. Pour finir sur les mauvais jeux, Jeudi matin était placé sous le signe de la nullité en enchaînant pléthores de déceptions et autres jeux qui n’auraient mieux fait de jamais voir le jour. Ainsi de 8h30 à 15h30 environ eut lieu l’« Awful Games Done Quick » débutant par Sonic The Hedgehog next-gen ou Sonic 2006.

 

Pour autant, cela fait partie intégrante de l’AGDQ aux côtés des runs impressionnantes si ce n’est parfaites. Entre les single-segment de 6h d’Ocarina Of Time ou d’EarthBound, le challenge « finir Fallout 1 & 2 à une main », la run deux joueurs de Sonic 2 ou même la tentative de jouer en aveugle à Super Punch-Out !! (près de la moitié du jeu sans mourir tout de même), le public a eu le droit à du grand spectacle. Un record du monde a même été battu même si la Speed Demos Archive a apparemment refusé de valider ce nouveau temps sur Super Mario RPG (2 :57 :28 contre 2 :57 :04 la semaine dernière).

Une course entre 3 speed-runners de talent !

Chapeau bas à tous les participants

Bref, la semaine dernière fut riche en émotions et je salue une fois de plus tous les gens qui ont participé de près ou de loin à un tel projet ! Et pour ceux que ça intéresse, cet été sera proposé le « Summer Games Done Quick » toujours par la Speed Demos Archive et probablement une réitération 2014 de l’AGDQ l’an prochain !

 

Chaîne de MisterMV pour les VOD : http://www.youtube.com/user/monsieurmv
Speed Demos Archive : http://speeddemosarchive.com/
Site de la Prevent Cancer Foundation : http://preventcancer.org/
Site de l’AGDQ : http://marathon.speeddemosarchive.com/