Shenmue : l’histoire d’une révolution vidéoludique

C’est en 1994 que Yu Suzuki et son équipe décident de concevoir un RPG sur l’univers de Virtua Fighter, le jeu de combat star de Sega. Le héros serait Akira, et le jeu, qui se nommerait Virtua Fighter RPG, sortirait sur Saturn. 

La version Saturn de Shenmue.

La version Saturn de Shenmue.

C’est en 1998 que le projet refait parler de lui. On apprend qu’il ne s’agit plus d’un RPG sur l’univers de Virtua Fighter, mais d’un nouveau jeu nommé provisoirement le projet Berkley. C’est quelques mois après cette annonce que Sega annonce que ce n’était qu’un nom de code pour un projet de grande envergure : Shenmue. Il sortira sur Dreamcast.

Ce sera un jeu qui intégrera des QTE (quick time event), des mini-jeux, et un nouveau mode de jeu : FREE (full reactive eyes entertainment). En gros, dans shenmue on pourra tout faire !

 

What’s Shenmue

Ryo et Yakawa san.

Ryo et Yakawa-san.

What’s Shenmue est une démo de Shenmue sortie en juin 1999 au Japon. Cette démo sera vendue avec les Dreamcast japonaises et dans un magazine nommé Famitsu. Autant dire qu’elle est plutôt rare. Dans cette démo, on contrôle le héros de Shenmue, Ryo Hazuki, et on doit retrouver Yukawa-san, un employé de Sega. La démo contient à peu près une demi-heure de jeu, et bien qu’elle ne dévoile rien de l’histoire, elle permet de découvrir ce que sera Shenmue, ses graphismes, ses QTE, etc…

Il existe aussi une VHS What’s Shenmue qui montre des images de Shemue 1, mais aussi du 2, alors que celui-ci n’est sorti que plusieurs années plus tard.

Shenmue 1

Le début d'une légende !

Le début d’une légende !

C’est le 29 décembre 1999, il y a donc 15 ans tout juste, que sort cette révolution vidéoludique qu’est Shenmue.

C’est un jeu qui se compose de 3 GD. L’histoire se situe en 1986. Ryo Hazuki assiste, impuissant, à la mort de son père assassiné par le terrible Lan Di. Il décide alors de partir à sa recherche. Commence donc une longue enquête dans la ville de Yokozuka

Shenmue est, à l’époque de sa sortie, le jeu le plus cher du monde.

Les graphismes sont au summum de ce que peut faire la Dreamcast. Et chose promise, chose due : dans Shenmue on peut tout faire, ou presque. Nourrir des chats, collectionner des figurines, jouer aux jeux video, trainer dans la salle d’arcade, boire des canettes de soda…

Le jeu est aussi très réaliste, on doit par exemple travailler pour gagner de quoi vivre, se coucher le soir… Le gameplay est bien ficelé et novateur. Les phases d’action sont composées de QTE et de combats basés sur le gameplay de Virtua Fighter. On peut se perfectionner en apprenant des techniques tout au long du jeu, comme dans un RPG.

L’histoire qui évolue petit à petit est très intéressante, et ce n’est que le début !

Bref Shenmue est vraiment un jeu révolutionnaire pour l’époque. C’est pourtant un échec commercial. Shenmue a couté trop cher et la Dreamcast ne s’est pas assez vendue. Le pari ne pouvait être gagné.

Le jeu n’a été doublé qu’en japonais et en anglais, et les sous-titres disponibles sont uniquement en anglais.

Shenmue 2

Shenmue 2, encore plus réussi...

Shenmue 2, encore plus réussi…

Shenmue 2 est sorti en 2001 au Japon et en Europe. L’histoire du jeu reprend là où s’est terminé le premier épisode. Ryo Hazuki continue son périple à Hong Kong, sur les traces de Lan Di.

Dans Shenmue 2, l’environnement ne se limite pas à Yokozuka, mais à Hong Kong, une ville bien plus grande. Il y a beaucoup plus de passants, plus de jobs, plus de QTE, en somme le jeu est beaucoup plus complet et plus long que son prédécesseur. Mais aussi un peu plus difficile.

Grâce aux qualités de Shenmue premier du nom, ce deuxième volume de la série a été le jeu le plus attendu sur la Dreamcast. Le jeu a été très bien accueilli par les joueurs et a reçu des critiques élogieuses de la presse, à juste titre.

Niveau traduction, les voix sont en japonais, les sous-titres en anglais, mais le carnet (très utile pour savoir où on en est dans notre enquête) est disponible en français !

Là encore, l’histoire avance mais ne se conclut pas. On ne sait donc pas comment se terminera l’aventure et on attend la suite avec impatience.

En 2002, le jeu ressort sur Xbox. En plus de profiter des capacités de cette console (graphismes plus fins, ombres plus réalistes et plus aucun ralentissement), le jeu propose quelques nouveautés comme l’ajout d’un appareil photo. De plus, comme il n’y a aucun moyen de récupérer la sauvegarde, le joueur possède d’office tous les parchemins du premier jeu (qui permettent de maitriser toutes les techniques). Pour la Xbox, un doublage en anglais a été réalisé. Comme dirait Ryo : « Hum, I see! »

Shenmue 3

Niao Sun, un personnage prévu dans Shenmue 3...

Niao Sun, un personnage prévu dans Shenmue 3…

Depuis 2001 et la sortie de Shenmue 2, les rumeurs sur Shenmue 3 vont bon train. En fin d’année 2001, AM2 déclare avoir commencé le développement du jeu. Pourtant quelques jours plus tard, la presse annonce que le développement est suspendu.

Yu Suzuki, le créateur de la saga alimente les rumeurs avec une multitude de déclarations, dont le fait que Shenmue sera une trilogie (par la suite des épisodes 4 et 5 seront évoqués à de nombreuses reprises).

De plus sur le net, des artworks et descriptions des personnages circulent. C’est le cas de Niao Sun, dévoilée à la fin du générique de Shenmue 2.

Shenmue Online

Ce qu'aurait pu être la version online

Ce qu’aurait pu être la version online

En 2004, Sega publie un communiqué officiel annonçant la sortie d’un MMO basé sur l’univers de la série pour PC : Shenmue Online.

La Béta de ce jeu, destiné principalement au marché coréen, est annoncée pour novembre 2004. Shenmue Online prévoit plusieurs types de combattants, 150 quêtes, un univers 3 ou 4 fois plus vaste que celui du jeu original, des mini-jeux, des milliers de personnages et de cinématiques…

Des images sont dévoilées dans les mois qui suivent, et malgré des rumeurs d’annulation, en 2006 un trailer est diffusé. Puis, plus de nouvelles. Le projet est vraisemblablement avorté, alors qu’il semblait pourtant bien avancé.

Il existe un débat juridique : qui a les droits de Shenmue, Yu Suzuki ou Sega ? C’est probablement la réponse à cette question qui a mis fin au projet.

 

Et après?

Ryo dans Sonic & Sega All-Stars Racing

Ryo dans Sonic & Sega All-Stars Racing

Depuis Shenmue 2, l’espoir d’une suite ne cesse de grandir au gré des interviews de Yu Suzuki. Pourtant depuis, le seul jeu à être vraiment sorti sur cet univers est Shenmue City, un jeu social sur téléphone portable, disponible uniquement au Japon.

Ce que veulent vraiment les fans, c’est Shenmue 3 ! Ce projet est-il un rêve impossible ?

Pourtant, Sega a diffusé beaucoup de travaux préparatoires et artworks sur Shenmue 3. De plus, l’éditeur n’oublie pas Ryo Hazuki, vu que son personnage est présent dans Sonic & Sega All-Stars Racing.

Yu Suzuki au MAGS

En mars 2013, lors du MAGS (Monaco Anime Game Show), Yu Suzuki déclare lors d’une conférence vouloir se tourner vers le crowfunding pour financer la suite de Shenmue. Plus tard il dira : “Les fans me soutiennent depuis de nombreuses années et je les en remercie. Quant à Shenmue, ce n’est pas Sega qui pose problème. En fait, pour développer Shenmue, il faut un certain budget et si j’arrive à réunir la somme nécessaire pour financer Shenmue III, alors Sega me laissera le faire.”

Sega s’est par ailleurs allié à Fuji TV pour créer Crowdrive, une plate-forme de financement participatif d’anime et de jeux video.

Pour terminer, Shenmue a fait parler de lui à la Playstation Experience début décembre 2014. “Building the list” est une constitution par Sony d’une liste de titres sortis qu’au Japon ou jamais sortis, que les joueurs occidentaux voudraient voir sur Playstation. Shenmue serait le titre le plus demandé par les internautes. Cette liste a déjà permis l’annonce de la sortie de Yakuza 5 sur PS3. Et Gio Corsi, qui est à l’initiative de cette liste, a assuré que les fans de Shenmue ne devraient pas abandonner.

Remerciements au site Shenmue Master, très complet sur la série, qui m’a beaucoup aidé pour rédiger cet article.

Stef84

, rédactrice

Artiste touche à tout, passionnée de jeux video et grande fan de la regrettée Dreamcast, de Silent Hill et de Dragon Ball.