Metroid et le mot de passe Justin BaileyHistoires du Jeu Vidéo

Rédigé par

Si la licence Metroid est autant adulée par de nombreux fans c’est tout d’abord et avant tout pour son univers mélancolique et son level-design tortueux, alambiqué et vertical. Mais Metroid, c’est aussi un habile mélange d’action et d’aventure, qui a même influencé la série des Castlevania, et plus précisément Castlevania: Symphony of the Night et son système de jeu. Un nouveau genre faisait son apparition : les Metroidvania !

article-histoire-du-jeu-video-metroid-justin-bailey-01

 

1986, une saga est née !

article-histoire-du-jeu-video-metroid-justin-bailey-02Crée par Gunpei Yokoi et développé par Nintendo R&D1 et Intelligent Systems, Metroid voit le jour sur Famicom en 1986. Samus Aran, chasseur de prime, traque les pirates de l’espace. Ce premier épisode obéit aux règles du jeu de plateforme en 2D avec une exploration linéaire. Ingénieux, le système de jeu est ainsi basé sur le déblocage progressif des équipements, des armes ainsi que des zones. L’exploration se fait sur un vaste univers qui comporte plusieurs zones interconnectées. Dans l’optique de corser la progression du joueur, l’accès aux différentes zones peut être bloqué par la présence de portes verrouillées ou d’obstacles comme des boss. Pour être franchis, il faut que Samus Aran obtienne certaines armes ou power-up. Étant donné l’extrême difficulté du jeu, et afin d’avoir le mot de la fin, il fallait sauvegarder sa progression afin de reprendre le jeu là où on l’avait laissé.

Le mot de passe, l’ancêtre de la sauvegarde !

article-histoire-du-jeu-video-metroid-justin-bailey-03La Famicom utilise un système de disquette qui permet au joueur de sauvegarder les données de trois parties. Toutefois, ce système qui utilise une pile électrique n’est pas encore prêt lors de la sortie mondiale de Metroid sur NES. Conséquence ? Les versions occidentales du jeu de plateforme créées par Gunpei Yokoi se dotent d’un système de mot de passe afin de remplacer les sauvegardes. Pour reprendre sa partie là où il l’avait laissée, le joueur doit rentrer un code alors composé de 24 caractères. Certains codes permettent d’accroître ses compétences et ses capacités. Par exemple, dans Metroid, le code Narpas Sword vous permet de bénéficier de munitions, de santé infinie et de power-up.

Mais il existe deux mots de passe qui sont devenus aujourd’hui extrêmement populaires. Tout d’abord, celui du créateur lui-même avec « GUNPEI YOKOI? X11111 XXXXXX » qui permet d’aller directement à Norfair mais sans Ball et avec trois réservoirs d’énergie et 24 missiles. L’autre mot de passe ? Un certain JUSTIN BAILEY, devenu légende ! 

Le mot de passe JUSTIN BAILEY

article-histoire-du-jeu-video-metroid-justin-bailey-04Avant d’expliquer le contenu du mot de passe JUSTIN BAILEY, revenons quelques instants sur la progression du jeu et de sa fin, ou plutôt de ses fins.

le premier jeu à mettre en scène plusieurs fins de son aventure en fonction de la progression, mais surtout du temps de jeu

Metroid est le premier jeu à mettre en scène plusieurs fins de son aventure en fonction de la progression, mais surtout du temps de jeu pour terminer les tableaux. Comme déjà mentionné, le titre est très difficile et nombreux sont ceux qui ont usé de mots de passe dans le but de faciliter leur aventure. Les plus acharnés, qui ont terminé le jeu en cinq heures, se sont vu offrir en lieu et place du générique habituel, un événement des plus sensuels et érotiques, marquant à jamais la vie des gamers : admirer Samus Aran en bikini !

Choc, stupeur… Samus Aran n’est pas un homme ? On pensait incarner un super soldat viril et musclé prêt à braver les dangers à la recherche des pirates de l’espace… et l’on s’aperçoit que Samus, en tombant sa combinaison rouge et jaune, nous dévoile son corps de femme, vêtu d’un bikini. Assurément, il n’y avait jusqu’à cette révélation aucune indication dans le jeu sur le sexe de Samus. La surprise était donc encore plus grande quand le personnage que l’on contrôlait était en fait une femme.

Qu’en est-il alors du mot de passe JUSTIN BAILEY ? Eh bien, celui-ci vous permet de contrôler Samus Aran sans armure et avec tous les items suivants : Morph Ball, Long Beam, Bomb, High Jump Boots, Varia, Wave Beam, Screw Attack et avec cinq réservoirs d’énergie et 205 missiles. Ce mot de passe inclut également le contrôle de Samus Aran sans sa combinaison, autrement dit en bikini ! Mais qui est donc Justin Bailey ? Un développeur ayant eu la bonne idée de réveiller la libido des joueurs ? Une expression anglo-saxonne définissant le contenu ?

Mais qui est donc Justin Bailey ?

article-histoire-du-jeu-video-metroid-justin-bailey-05Il existe de nombreuses théories concernant ce mot de passe. Assurément, Justin Bailey a été considéré, à l’instar du mot de passe Gunpei Yokoi, comme l’un des créateurs du jeu. Mais hélas, aucun nom Justin Bailey n’apparaît dans les crédits du jeu.

Justin Bailey a longtemps été mentionné comme le réel patronyme du chasseur de Prime…

Il a également été dit que le code Justin Bailey était une référence à un terme australien pour définir un maillot de bain. Les maillots de bain étaient, selon cette rumeur, appelés « baillis ». L’on pourrait ainsi en déduire que « Justin Bailey » serait la contraction de « Just In (a) Bailey », autrement dit dans la langue de Molière : Juste en bikini…

Malheureusement, et même avec l’avènement d’Internet personne n’a pu officiellement analyser, déchiffrer et connaître ainsi l’origine de l’intitulé de ce mot de passe.

Et si le mot de passe JUSTIN BAILEY n’était en fait qu’une somme de caractères aléatoires ? Une combinaison de lettres générée automatiquement par l’ordinateur ? Tant que nous, gamers, continuerons d’alimenter la théorie du mot de passe Justin Bailey dans Metroid, la légende perdurera ! En attendant, je vous invite à admirer le mode de passe en action !

METROID – JUSTIN BAILEY EN ACTION