NINTENDO Post E3 2013

Bien malin chez Nintendo de caser son événement post E3 en même temps que le Micromania Game Show spécial E3 2013, le 20 juin dernier… Toujours est-il que chez Culture Games nous avons craqué pour les sessions de jeu sur Wii U et 3DS plutôt que les trailers bourrés de testostérone sur écran géant. Voici donc les avis de Gorn et Drizzt sur les prochains titres de Nintendo. Mais avant de commencer, Culture Games remercie Nintendo et La Boîte Com pour nous avoir permis d’essayer tous ces jeux en avant-première.

Super Mario 3D World (Wii U)

nintendo-post-e3-2013-contenu-7

Mario à dos de Dino !

C’est la grosse surprise de la soirée : Après une présentation pendant le Nintendo Direct qui a déçu tellement de fans (dont nous faisions partis) attendant un Mario 64 ou Sunshine, nous avons finalement constaté que ce nouveau jeu était très fun et plaisant. Et là encore, Nintendo a le chic pour montrer des concepts qui nous laissent perplexes en trailers mais qui prennent tout leur sens manette en main. La nouvelle transformation est le Mario Chat et dit comme ça, ça ne paye pas de mine, ça fait même sourire. Mais voilà, le résultat est plutôt convaincant, on se prend vite au jeu et on grimpe sur toutes les parois en espérant trouver des bonus avant les autres. Car oui, cet épisode 3D permet de jouer en multijoueur sur le même principe que les Mario 2D sortis sur Wii et Wii U; comprenez que Super Mario 3D World disposera d’un savant mélange entre coopération et compétition.
Mention spéciale au niveau où l’on parcourt une rivière à dos de dragon nageur et où chacun des joueurs peut influencer la trajectoire, le saut et la vitesse de l’animal. Il faut s’entendre pour ce niveau et c’est vraiment quelque chose de fun.
On pourra tout de même lui reprocher son soucis de perspective qui empêche parfois de bien voir où se situent les éléments (par exemple, il arrive parfois de sauter sur un bloc et de le louper).

Wii U Party (Wii U)

Nous avons pu tester quelques minis jeux : l’un d’eux consistait à sauter d’un plongeoir avec le bouton A et secouer la wiimote pour nous ralentir dans la chute. Le but étant de toucher le sol avec un temps le plus proche possible de 0 (le compte à rebours commence à 10s). C’est tout bête mais terriblement marrant. Un autre jeu met en scène les Miis participant sur une falaise où le chemin sinueux est de plus en plus étroit, à nous de pencher la wiimote au fur et a mesure de l’avancée du Mii pour rester stable et ne pas tomber.
On nous a parlé d’environ 75 minis jeux pour la sortie de Wii U Party. On peut donc s’attendre à une sorte de Mario Party dans l’univers des Miis. Le titre est clairement destiné aux soirées entre amis et n’a aucun intérêt pour les joueurs seuls.

New Super Luigi U (Wii U)

Le nouveau Luigi ne va pas révolutionner le principe de New Super Mario Bros. U mais prolongera la durée de vie de celui-ci. Le principe est un peu plus hardcore que la version avec Mario : On a 100 secondes pour finir chaque niveau et cela ajoute pas mal de difficulté. La possibilité de prendre Carotin comme personnage jouable est une très bonne idée même si beaucoup le trouveront cheaté ! Effectivement ce petit voleur est invincible, il ne peut pas mourir excepté en se prenant de très gros obstacles ou en sautant dans le vide. L’idée d’avoir un personnage comme celui-ci est de pouvoir s’amuser à plusieurs avec des joueurs de tout niveau. Ainsi vous pourrez avancer en jouant avec vos amis sans vous ralentir parce que l’un d’eux ne connait pas le jeu. Il y a également pas mal de nouveaux ennemis (tirés d’anciens Mario) qui font leur apparition.

Pikmin 3 (Wii U)

nintendo-post-e3-2013-contenu-11

Pikmin et son multi

Pikmin 3 nous a ouvert les portes de son mode multijoueurs. Comme pour la plupart des jeux, les contrôles sont bien plus évidents sur le gamepad qu’au combo wiimote + nunchuk et on apprécie que Nintendo essaie de délaisser un peu sa wiimote pour le gamepad et la manette pro. Le jeu demande d’avoir fait un didacticiel avant de bien le maîtriser et n’y ayant pas rejoué depuis la sortie du premier épisode, il est assez difficile de juger de la progression de la série. A noter que l’utilisation du gamepad à l’air sommaire.

Mario Kart 8 (Wii U)

nintendo-post-e3-2013-contenu-1

Enfin de la HD !!!

Le jeu multi du salon. Malheureusement, Nintendo ne laissait pas réellement le choix sur les manettes : c’était le gamepad pour l’un des joueurs et une wiimote pour les autres… Du coup, les joueurs avec le gamepad finissaient premiers tandis que ceux avec la wiimote arrivaient généralement derniers. Le tout en 50cc empêchait de retrouver le fun que l’on connait bien à la série. Par contre le passage à la HD est assez hallucinant et le retour du vrai snaking va faire plaisir à beaucoup de joueurs ! Les 3 circuits présentés comportaient pas mal de passages alternatifs (grâce à la gravité) et de passages secrets. Ces circuits sont très larges ce qui est un peu dommage mais s’explique sûrement par le retour à 12 participants en même temps dans la course.

Donkey Kong Country Tropical Freeze (Wii U)

nintendo-post-e3-2013-contenu-2

A deux c’est mieux !

On reprend le concept sorti sur Wii et on l’adapte sur Wii U sans trop de fraîcheur, contrairement à ce que semble suggérer le titre… Le jeu est beau, les nouveaux effets de caméra sont efficaces et impressionnants mais voilà, c’est du déjà vu. Pas de grosse surprise finalement, de bons moments en perspective mais rien de bien nouveau. Le jeu est jouable à la wiimote et au nunchuk.

The Legend of Zelda : Wind Waker HD (Wii U)

nintendo-post-e3-2013-contenu-8

Ne vous demandez pas ce que Link vise… lui même ne le sait pas

« Encore un remake » diront certains. Ils ont raison, mais même si ce remake ne révolutionne pas le jeu, il y a quelques petites améliorations bien senties. Tout d’abord, la formule HD rend l’univers bien plus crédible. Ensuite, la vitesse de déplacement du bateau peut être accélérée afin de diminuer les longues traversées dans l’océan qui pouvait casser un peu le rythme sur la version GameCube initiale. Autre détail amusant, lorsqu’on met une bouteille à la mer, on peut y écrire un message pour le Miiverse qui sera dans l’océan d’un autre joueur. Le principe est intéressant et on espère le retrouver dans différentes situations pendant le jeu et non uniquement sur l’île du début du jeu. En tout cas, pour les joueurs ne l’ayant jamais fait, ce sera une valeur sûre. Pour les autres, étant donné qu’il date d’environ 10 ans, cela peut être l’occasion de se remémorer de bons souvenirs.

The Legend of Zelda : A Link Between Worlds (3DS)

nintendo-post-e3-2013-contenu-10

Fidèle et différent

La « suite » tant attendue de A Link to the Past, sorti sur Super Nintendo en 1992. La carte n’a pas changée mais le passage à la 3D est appréciable. Si les premières images du jeu nous avaient laissés perplexes, force est de constater que le jeu est finalement bien plus accueillant 3DS en main. L’écran tactile est un plus pour la gestion de son équipement et apporte un certain confort de jeu car la sensation de jouer à un remake reste assez forte pour ceux ayant déjà passé des heures sur ALTTP. Mais c’est avec plaisir que l’on a envie de découvrir cette nouvelle histoire.

Bayonetta 2 (Wii U)

nintendo-post-e3-2013-contenu-5

Gamepad ou TV ?

Deux bornes étaient mises à disposition pour poser ses mains sur le très attendu Bayonetta 2 qui a déjà fait couler beaucoup d’encre de par son exclusivité. Une exclu, qui même si elle en fait râler certains, lui permet toutefois d’exister. Et le moins que l’ont puisse dire, c’est qu’on ne s’en plaindra pas, au vu de la qualité du titre qui promet d’être dans la veine du premier malgré le changement de support.
La démo présentée nous permet de tester quelques nouveautés bien senties au court d’une phase de beat them all sur le dos d’un avion de chasse en vol. Très spectaculaire graphiquement, les buildings défilent à toute allure autour de vous pendant qu’une horde de monstres se charge de vous réduire en pièces… ou pas ! Car l’arrivée d’une jauge de fury se remplissant lorsqu’on frappe ses adversaires facilite la chose et permet, une fois enclenchée, d’effectuer des attaques particulièrement dévastatrices.
On apprécie aussi le retour de Jeanne qui vient épauler la belle Bayonetta durant le combat contre le boss de la démo.

Sonic Lost World (Wii U)

nintendo-post-e3-2013-contenu-9

A toute vitesse

Sonic était présent sur deux bornes différentes, Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Sotchi (sur lequel nous ne nous attarderons pas, nous avons essayé une descente de piste en snowboard, efficace mais pas très original) ainsi que le très controversé Sonic Lost World.
Résurrection de Sonic Xtreme, reprise de Mario Galaxy… peut-être un peu des deux finalement, mais pas seulement. L’épisode empreinte beaucoup aux autres Sonic avec notamment un stage semblable aux courses effrénées de Sonic Unleashed, et un plus classique, vu de coté dans un univers de cookie faisant penser à Sonic Colors.
La grosse nouveauté, c’est qu’il faut à présent maintenir un bouton pour courir. Et ça change tout ! Fini les collisions, ici on maîtrise parfaitement Sonic et si la vitesse nous pose un problème, rien n’empêche d’enchaîner les niveaux façon parcours de santé, en marchant.
La deuxième nouveauté est la possibilité de marcher sur les murs en courant, et donc d’atteindre des endroits impossibles d’accès autrement, augmentant ainsi la façon d’appréhender les différents niveaux. C’est graphiquement très joli et fort diversifié puisque la démo nous proposait trois environnements différents : un stage façon Green Hill, bien connu des nostalgiques, un stage cookie/donuts qui devrait plaire aux gourmands, et un stage dans une ruche d’abeilles.

The Wonderful 101 (Wii U)

Enfin, nous avons essayé The Wonderful 101, le deuxième jeu de Platinum Games présent lors de l’événement. Etrange mix entre un Pikmin et un beat them all, le jeu vous propose de créer vos armes en les dessinant grâce aux civils que vous sauvez lors du parcours. Pour dessiner une arme, il suffit de se servir du stick analogique gauche et de tracer une file de civils : un angle droit donnera un pistolet, une ligne donnera une épée, une vague un fouet, etc. Plus vous avez de civils, plus vous pourrez dessiner une arme puissante. Un principe intéressant même s’il n’est pas facile à gérer lors d’une attaque ennemi. L’autre point à savoir, c’est que nous ne contrôlons pas de personnages spécifiques, mais un civil parmi ceux sauvés au cours de la mission. Il est d’ailleurs possible de changer de personnage à tout moment, ce qui est bien utile puisque chacun dispose de ses propres caractéristiques et d’une arme de base (pistolet, poing, etc.).

Gorn

, chef de projet

Passionné par le Web et les jeux vidéo, je suis l'initiateur et développeur du projet Culture Games. Je suis également chef de projet pour le site Ssb-Experience, référence sur la série Smash Bros. Collectionneur dans l'âme avec une machine de prédilection : La N64 !