[MGS 2012] spécial E3 2012

micromania-game-show-special-e3-2012-liste

Micromania Game Show spécial E3 2012

Quand Micromania nous promet de nous apporter l’E3 à la maison, forcément on a du mal à y croire. L’événement est animé par Marcus et David Cage doit faire une présentation de son titre en développement, mais vu l’E3 déçevant auquel on a pu assister deux semaines auparavant, on préfère ne pas trop espérer. Et pourtant…
Les démos étaient toutes en live ce qui apportait tout naturellement un gros plus, surtout quand on apprend que certains niveaux sont dévoilés pour la première fois en exclusivité au Max Linder.

Marcus entre scène et ouvre le bal en chauffant la salle.

Beyond : Two Souls

Présenté par David Cage, Beyond : Two Souls apparaît comme un jeu très prometteur où le joueur aura davantage de possibilités d’interactions que dans les anciennes productions de Quantic Dream. Le jeu met en scène une fillette à qui l’actrice Ellen Page prête ses traits (la ressemblance est d’ailleurs très frappante). L’héroïne, Jodie, a des liens mystérieux avec une entité grâce à des pouvoirs surnaturels. La démo commentée par M. Cage nous présente une scène où Jodie est encerclée par l’armée (forcément avec de tels pouvoirs, on ne passe pas inaperçue et on attire les militaires) et se sert de l’entité qui lui est liée pour s’en sortir. On voit donc cette dernière prendre le contrôle des âmes des militaires, détruire des murs, déplacer des objets et causer d’innombrables dégâts. L’aspect intéressant du jeu est qu’une scène peut se jouer de plusieurs façons différentes. C’est au joueur de tester toutes les possibilités selon son imagination et de les exécuter dans l’ordre qu’il le souhaite.

 Écran principal de la présentation de Beyond

Resident Evil 6

N’ayant pu faire le déplacement, nous avons eu le droit à une vidéo exclusive de Kobayashi, suivie d’une démo en live. Les codes de la série sont respectés malgré des vidéos et premières infos qui laissent penser que le jeu sera uniquement violent et gore. Nous avons pu ainsi observer Léon, déambulant dans les couloirs d’une faculté contaminée par le virus. L’ambiance est glauque et on s’attend à quelques frissons, surtout avec l’écran géant du Max Linder.
La seconde partie de la démo montre Léon faisant des combos sur les zombies et là on comprend que le jeu disposera des deux orientations en alternant phases d’angoisses et phases dynamiques.

Need For Speed Most Wanted

Le studio Criterion est venu nous présenter la nouvelle monture de Need For Speed, baptisée Need For Speed Most Wanted, celle-ci se déroule dans une immense ville où les tracés sont ouverts, c’est-à-dire que le joueur n’est pas obligé de suivre le tracé de la course.
Une petite démo par l’un des développeurs, puis c’est au tour de deux spectatrices de s’y essayer, Marcus prenant soin de choisir des femmes pour venir défier le staff de Criterion. L’une des deux participantes a confirmé que la course avec un tracé libre n’est pas chose aisée et qu’il faut bien se concentrer sur la course, tandis que l’autre s’est fort bien débrouillée pour un tracé qu’elle découvrait. On note que dans NFS Most Wanted l’état de notre carrosserie nous importe peu : on fonce, on défonce, tant qu’on gagne il n’y a pas de limites… sauf que cela ne plaît pas forcément à la police qui se mettra à votre poursuite à la fin de la course (d’où le « Most Wanted »). Le but est de faire le plus de dégâts en arrivant le mieux classé pour ensuite s’amuser à semer les flics. On se prendrait presque pour Niko Bellic sans pouvoir sortir de sa bagnole. Le tout est très bien réalisé et la carte avait l’air assez vaste.

Course de Need For Speed

Dishonored

Réalisé par un studio Lyonnais, Dishonored a fait sensation lors de sa présentation. Après 3 ans de développement, Arkane Studios nous sort un jeu volontairement axé sur plusieurs types de gameplay : le joueur ayant le choix de son style de jeu. Il sera possible de finir le jeu sans tuer un seul adversaire, ce qui est un comble pour un jeu d’assassinat, comme il vous sera possible d’être d’une extrême violence poussant le vice jusqu’à la décapitation. Ainsi, on peut adapter sa façon de jouer à tout moment.

Ecran de Dishonored

Darksiders II

La suite très attendu de Darksiders était également de la partie. Avec le souci du détail dans les mises en scène, c’est surtout la musique qui est marquante. On la doit au compositeur Jesper Kyd, également crédité pour Hitman et Assassin’s Creed.
La démo qui nous a été présentée a clairement montré que les developpeurs ont voulu apporter un aspect bien plus plateforme au jeu. Ainsi, nous aurons le droit à de l’exploration, des combats épiques, de la plateforme, etc.
Le premier adversaire, bien que très impressionnant, nous a été présenté comme un petit ennemi, bien loin des gros boss que nous pourrons découvrir tout au long du jeu. Ça promet !

>

Rocksmith

Finies les guitares en plastique, ici c’est avec du vrai matos qu’on joue ! Branchez directement votre guitare et vous pourrez vous prendre pour un vrai rockeur. La playlist est clairement orientée rock, même si on nous a promis aussi un peu de metal. Un guitariste est venu faire un petit blindtest et un perfect sur une musique de Muse histoire de nous faire une petite démo.

Le côté sympa du jeu est sa tournure très simulation, ici le jeu s’adapte à tous les joueurs (même ceux n’ayant jamais fait de musique) et des didactitiels sont présents.
Par contre il faudra vous munir d’une vraie guitare ou d’une vraie basse (non fournie avec le jeu), ce qui en fait un jeu réservé aux (futurs) musiciens.

RockSmith en action

Hitman Absolution

C’est Julien Chièze de Gameblog, qui est venu présenter la démo. Le jeu est sublime, et les nouveaux outils pour développer le jeu lui permettent d’afficher plus de 500 personnages dans une zone. Inutile de vous dire que ça participe grandement à l’immersion du joueur. La parcelle de ville où notre assassin évoluait prend alors vie et on y croit très franchement. Tout comme pour Dishonored, l’accent à été mis sur la variation des missions : Il y a des dizaines de façon de finir une mission, c’est uniquement l’imagination du joueur qui va limiter celles-ci. Ainsi dans la démo pour assassiner notre cible, nous pouvons le faire avec du C4 planqué dans la voiture du King, en lui faisant ingurgiter du fugu (poisson mortel si la chair est mal préparée), en le poignardant avec un couteau, en le faisant tomber dans une fosse, etc.

Hitman

Call of Duty : Black Ops 2

CoD : BO 2 reprend les codes de son prédécesseur mais y apporte une grande nouveauté : l’action se déroule dans un futur proche.
La démo nous plonge dans un futur où la guerre se fait à coups de drones et autres véhicules sophistiqués, un peu comme une guerre classique parsemée d’engins tout droit sortis d’Avatar. La démo reste cependant crédible et le joueur en prend plein la vue.

Tekken Tag Tournament 2

Quand la dernière mouture de Tekken Tag nous est présentée, c’est avec la présence d’un invité surprise : le champion Européen de Tekken. Un habitué de Paul depuis les premiers épisodes qui se fera un malin plaisir de battre à tour de rôle les développeurs puis des personnes du public. Donnant un petit coup de pouce à Marcus dans le mode de jeu à 4, grande nouveauté de ce nouvel opus.

Assassin’s Creed III

Inutile de vous dire que le jeu a lui aussi fait sensation. Le héros d’origine Indienne et Anglaise se manie avec élégance et le voir se déplacer aussi facilement donne vraiment une impression d’agilité. Son arsenal à l’air très varié mais c’est surtout le gameplay qui risque de nous surprendre : autant la première démo, bien que très impressionnante, nous rappelle ce qu’on à déjà pu voir dans des Assassin’s Creed, autant la deuxième nous plonge dans une bataille navale qui risque d’en déboussoler plus d’un. Jugez par vous-mêmes :

Bataille navale dans Assassin's Creed III

Halo 4

Denis Ries, Content Producer chez 343 Industries est venu nous présenter Halo 4 à travers le tout début du jeu. On a pu y voir une nouvelle planète où la faune et la flore tiennent une grande place. Le décor nous plonge dans une jungle hostile où les autochtones ne se font pas attendre ! Au programme : de nouvelles armes extraterrestres et des ennemis plus diversifiés. Qu’on se rassure, les covenants sont également de la partie mais ils seront loin d’être les plus féroces de nos adversaires. La démo commence par une très belle vidéo d’introduction mélangeant cinématique et acteurs réels.
On nous a promis beaucoup de modes et d’options pour le multijoueur : le mode en ligne d‘Halo 4 à donc de beaux jours devant lui.

Gagnant E3

Chaque année, un chanceux parmis les spectateurs est tiré au sort pour participer avec Marcus à l’édition du prochain E3. C’est un très beau cadeau de la part de Micromania, d’autant plus que beaucoup de vidéos de Marcus et l’ancien chanceux fort sympathique ont été diffusées tout au long de la soirée. L’heureux gagnant s’en est mis plein les yeux, entre les jeux techniquement très aboutis et les nombreuses babes se prêtant au jeu pour les séances photos…

 

En conclusion, Micromania a réussi à nous faire rêver en prenant, certes, un condensé de cet E3, mais un condensé de très bonne qualité. On en oublierait presque que l’E3 n’a pas été le théâtre d’une annonce de la PS4 ou future Xbox, ou encore que Nintendo n’a présenté aucun gros titre gamer.

Gorn

, chef de projet

Passionné par le Web et les jeux vidéo, je suis l'initiateur et développeur du projet Culture Games. Je suis également chef de projet pour le site Ssb-Experience, référence sur la série Smash Bros. Collectionneur dans l'âme avec une machine de prédilection : La N64 !

Commentaire(s)