Pokken Tournament DX

Ce jeu inspiré du gameplay de Tekken sur le thème de Pokémon a toutes les chances de plaire aux publics de ces deux licences. Il est agréable à prendre en main et son système de combat original constitue une belle surprise. Son contenu un peu faible, malgré les ajouts par rapport à la version Wii U, risque cependant d'en décevoir certains. Mais comme beaucoup de jeux du genre, dès que l'on s'approprie son ou ses quelques personnages, le titre prend une toute autre ampleur !
Les plus
  • Des animations et furies plutôt classes
  • Jouable à deux n'importe où
  • L'inspiration Tekken sur Pokémon
  • Le mode online
  • Les quelques ajouts par rapport à la version Wii U
Les moins
  • Manque énormément de Pokémon
  • Quelques éléments de décor pas toujours au top
  • L'Éclat synergique trop avantageux
Plutôt Pokémon ou plutôt Tekken ?

Les producteurs de Pokkén Tournament étant les mêmes que pour Tekken chez Bandai Namco, il est donc naturel d’imaginer une inspiration assez forte de ce jeu Namco pour le premier jeu de baston mettant en scène une partie des monstres de poches. D’autant plus que son nom Allemand est Pokémon Tekken !

Le gameplay d’un Tekken

Là par exemple, c’est une phase de terrain !

Le réalisateur Katsuhiro Harada s’est voulu bien clair, il ne s’agit pas d’une simple copie du jeu Tekken mais plutôt un jeu d’action inspiré des techniques de Tekken avec un enrobage Pokémon. Manette en main, ça se traduit par un jeu alternant deux types de gameplay : la phase de combat rapproché, dite « phase de duel », plus dans ce que l’on a l’habitude de voir pour un jeu de combat en deux dimensions. À laquelle vient s’ajouter la phase de combat à distance, dite « phase de terrain », pendant laquelle les attaques à longue portée sont privilégiées et donne une sensation de jeu de combat dynamique en trois dimensions. Les joueurs ont le choix de passer de l’une à l’autre en exécutant certaines attaques spécifiques. Ces passages entre les phases permettent d’augmenter une barre de synergie qui une fois rempli permet à son Pokémon d’entrer dans un mode de furie qui lui donne clairement un avantage considérable sur son adversaire !

Badass le Pika en mode synergie !

Pokémon c’est un peu comme une société à la hiérarchie verticale, le pauvre Pokémon étant en bas de l’échelon. Vous lui donnez des ordres, mais au dessus de vous il y a un N+1, votre coach. Elle peut avoir plusieurs attitudes différentes en fonction des réglages que vous souhaitez et vous guide pendant les combats. Assez bavarde, elle peut se faire plus discrète voir vous laisser totalement tranquille grâce aux options de jeu. Ceci-dit, elle participe au dynamisme des matchs ! Parmi les effets qu’elle procure entre les rounds d’un match, elle peut remplir un peu la barre de synergie ou permettre d’appeler un Pokémon de soutien dès le début du round suivant.

Le contenu d’un Tekken

Allez Mentali, restaure moi des PV !

Niveau contenu, on se rapproche plus d’un Tekken et plus globalement d’un jeu de combat classique. L’équilibrage des personnages étant très important dans ce type de jeu, il était évident que le nombre de Pokémon ne pouvait atteindre son total. C’est pourquoi uniquement 21 combattants sont sélectionnables. Auxquels ont peut ajouter la présence de nombreux autres Pokémon sous la forme de soutiens. Ces derniers sont classés dans trois catégories distinctes : ceux d’attaques, ceux d’entraves et ceux de renforts. Comme son nom l’indique, les Pokémon d’attaques lancent une action dont le but est de faire perdre des points de vie à l’adversaire. Ceux d’entraves ont comme effet de gêner son adversaire dans ses déplacements. Enfin, les derniers changent l’état des Pokémon positivement ou négativement en fonction de l’impacte qu’ils produisent sur le joueur ou son adversaire. En somme, ils améliorent ou baissent les compétences d’un des deux joueurs.

Qui n’aime pas les tournois ?

Tous ces personnages s’affrontent dans les modes classiques des jeux de combat, à savoir les duels en ligne, en local, sans fil ou contre l’ordinateur. Vous aurez l’occasion d’apprendre les rudiments du combat grâce à l’entraînement. Les règles de bases y sont enseignées ainsi que l’ensemble des techniques de chaque Pokémon. Un défi vous est proposé quotidiennement pour vous permettre de gagner des récompenses et de la monnaie du jeu. Celle-ci sert à customiser l’apparence de votre coach et de votre avatar, parce que Pokken Tournament DX, c’est un peu aussi la maison du style ! Les nombreux éléments de customisations motivent le joueur en lui faisant remporter des lots régulièrement. Mais le plus intéressant à jouer seul reste encore la ligue Ferrum, un mode dans lequel vous participerez à une ligue officielle pour tenter d’en devenir le maître. Le système est composé de quatre grandes ligues où le but est d’enchaîner des matchs pour progresser de rang. Lorsqu’un bon rang est atteint alors un tournoi des huit meilleurs de la ligue est organisé. La faute n’est pas permise et il faut se hisser à la première place pour que cela débouche sur une épreuve permettant de passer dans la ligue supérieure. Ce mode est scénarisé ce qui rend la progression plus intéressante, auquel un système de quêtes comme ce que l’on connaît déjà dans Super Smash Bros. en permettant de remplir des objectifs, afin de gagner des PokéGold.

L’enrobage Pokémon

Illustrations et modèles 3D sont réussis.

Nos chers personnages sont représentés de façon détaillés. On retrouve leurs mimiques et leurs tailles sont respectées les uns par rapport aux autres. Ce qui donne des spécificités particulière au titre vu que les hitbox sont totalement différentes entre les personnages. On a l’impression que le jeu retranscrit avec merveille ce que pourrait être des combats réalistes de Pokémon s’ils n’étaient pas au tour par tour.

Ici le slogan « Attrapez les tous » ne tient pas car l’ensemble des personnages sont disponibles dès le début du jeu. Très certainement pour éviter un dur labeur aux joueurs de la version Wii U. Tous les combats que vous jouerez avec vos créatures seront visibles en replay pour vous permettre de parfaire votre style de combat.

Pokken Tournament est un jeu qui tient la route et qui conviendra aux publics des deux licences. Il ne transcende clairement pas le genre, avec des modes relativement classiques et un nombre de personnages parmi les plus faibles dans les jeux de combats actuels. Pourtant son atmosphère est plaisante et les mécanismes de jeu motivent le joueur dès lors que celui-ci s’est investi un minimum.

Jeu et images fournis par l’éditeur

Gorn

, chef de projet

Passionné par le Web et les jeux vidéo, je suis l'initiateur et développeur du projet Culture Games. Je suis également chef de projet pour le site Ssb-Experience, référence sur la série Smash Bros. Collectionneur dans l'âme avec une machine de prédilection : La N64 !